Salah Abdeslam a quitté sa prison française pour Bruxelles

Salah Abdeslam, seul membre encore en vie des commandos djihadistes qui ont attaqué Paris le ...
Salah Abdeslam a quitté sa prison française pour Bruxelles

Le premier procès de Salah Abdeslam s'est ouvert à Bruxelles

Photo: KEYSTONE/EPA/JULIEN WARNAND

Le premier procès de Salah Abdeslam, seul membre encore vivant des commandos djihadistes du 13 novembre 2015 à Paris, s'est ouvert lundi à Bruxelles. Le Français a aussitôt exprimé au tribunal son refus de répondre aux questions.

Salah Abdedslam, barbu et vêtu d'un polo blanc à manches longues, a aussi fait savoir par le biais de son avocat qu'il souhaitait qu'aucune image de lui ne soit prise par les médias, a indiqué la juge qui préside les débats. Il s'est muré dans le silence devant les enquêteurs depuis son incarcération en France en avril 2016.

Ce procès, qui doit durer jusqu'à vendredi, est lié à sa participation présumée à une fusillade avec des policiers à la fin de sa cavale en mars 2016. Salah Abdeslam avait été arrêté le 18 mars de cette année à Molenbeek, un quartier de Bruxelles, après quatre mois de cavale.

Accord franco-belge

Remis le 27 avril 2016 à la France, il y a été mis en examen notamment pour participation à une association de malfaiteurs terroriste. Le parquet fédéral belge et le parquet de Paris se sont accordés début octobre sur une solution juridique afin qu'il puisse être présent à son procès à Bruxelles.

Transféré depuis la prison de Fleury-Mérogis en région parisienne sous escorte policière, le Français d'origine marocaine, âgé de 28 ans, est arrivé lundi matin à Bruxelles.

Un Tunisien de 24 ans arrêté en même temps que lui répond des mêmes accusations devant la 90e chambre du tribunal correctionnel de Bruxelles.

Ce procès n'est qu'un préambule à celui qui aura lieu en France pour les attentats qui y ont fait 130 morts.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus