Tal Afar, un des derniers bastions de l'EI en Irak, a été repris

Le Premier ministre irakien Haider al-Abadi a annoncé jeudi la reprise au groupe Etat islamique ...
Tal Afar, un des derniers bastions de l'EI en Irak, a été repris

Tal Afar, un des derniers bastions de l'EI en Irak, a été repris

Photo: Keystone

Le Premier ministre irakien Haider al-Abadi a annoncé jeudi la reprise au groupe Etat islamique (EI) de Tal Afar, l'un des trois derniers bastions djihadistes dans le pays. Bagdad finalise ainsi la reconquête de l'ensemble de la province septentrionale de Ninive.

'Notre bonheur est complet. La victoire est arrivée et la province de Ninive est désormais entièrement aux mains de nos forces', a affirmé M. Abadi dans un communiqué, en référence à cette région du nord de l'Irak dont les forces anti-EI avaient déjà repris début juillet le chef-lieu, Mossoul, aux djihadistes.

Le 20 août, les forces gouvernementales et paramilitaires irakiennes avaient lancé l'assaut sur Tal Afar, à 70 km à l'ouest de Mossoul.

Avancée rapide

L'avancée avait été rapide dans cette ville qui comptait 200'000 habitants avant l'arrivée des djihadistes. Les forces anti-EI avaient toutefois rencontré une forte résistance des combattants de l'EI dans une localité plus au nord, al-Ayadieh, sur la route menant à la Syrie.

Lors d'une offensive fulgurante en 2014, l'EI s'était emparé de près d'un tiers de l'Irak. Mais il a ensuite perdu beaucoup de terrain devant les multiples offensives lancées par le pouvoir irakien et ses alliés dont une coalition internationale menée par les Etats-Unis.

Après la reprise de Tal Afar, l'EI ne tient plus que deux zones: Hawija, à près de 300 km au nord de Bagdad, et trois villes de l'ouest désertique frontalier de la Syrie: al-Qaïm, Rawa et Anna.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus