Tuerie de Las Vegas: l'enquête s'oriente vers la compagne du tireur

L'enquête sur les motivations de l'auteur de la tuerie de Las Vegas, la plus meurtrière de ...
Tuerie de Las Vegas: l'enquête s'oriente vers la compagne du tireur

Tuerie de Las Vegas: l'enquête s'oriente vers la compagne du tireur

Photo: Keystone

L'enquête sur les motivations de l'auteur de la tuerie de Las Vegas, la plus meurtrière de l'histoire des Etats-Unis, s'orientait mardi vers sa compagne, ont indiqué les autorités. Qualifiée de 'témoin d'intérêt, elle a été localisée aux Philippines.

Le tireur, un retraité de 64 ans, n'a laissé aucun indice sur les motivations qui l'ont conduit à abattre à l'arme automatique 58 personnes et à en blesser plus de 500 autres dimanche soir lors d'un concert en plein air, embusqué dans sa chambre d'hôtel, puis de se suicider. Le bilan de 59 morts incluait le tireur, a finalement précisé la police.

'Nous progressons, mais je n'ai pas encore toutes les réponses', a admis le shérif de Las Vegas, Joseph Lombardo. Une chose est certaine: l'attaque était 'évidemment préméditée'. 'C'était planifié. Je suis sûr qu'il avait anticipé tout ce qu'il a fait', a ajouté le shérif.

Outre les 23 armes à feu retrouvées dans sa suite de l'hôtel Mandalay Bay, la police a confirmé avoir trouvé plusieurs caméras ou appareils photographiques, installés à l'intérieur ainsi qu'à l'extérieur sur un chariot-repas, afin de surveiller apparemment l'arrivée de la police.

Neuf minutes de fusillade

Au total, selon l'estimation du policier, le tireur aurait tiré pendant environ neuf minutes dimanche soir sur les 22'000 spectateurs du festival. Inconnu des services de police, il avait accumulé dans la plus grande discrétion un arsenal de 49 fusils et armes de poing, des explosifs et des milliers de munitions.

Face aux blancs de l'enquête, les autorités espèrent obtenir des réponses de sa compagne, une ressortissante australienne possiblement native des Philippines, a indiqué le shérif.

Arrivée en septembre aux Philippines, elle a quitté les Philippines en direction des Etats-Unis, a déclaré mercredi une porte-parole des services philippins de l'immigration. Elle a pris un vol de Philippine Airlines pour Los Angeles, a précisé la porte-parole, Maria Antoinette Mangrobang.

Une source de l'industrie aérienne a indiqué que l'avion était parti mardi soir. Des sites spécialisés ont montré que l'avion avait atterri aux Etats-Unis mercredi matin, heure des Philippines, mardi soir à Los Angeles.

'Nous sommes en discussion avec elle', avait déclaré le shérif de Las Vegas un peu plus tôt, réaffirmant qu'aucun autre suspect potentiel n'avait été identifié. Les enquêteurs s'intéressent notamment à un virement de 100'000 dollars passé par le tireur vers un compte philippin, 'manifestement destiné' à sa compagne, a précisé un responsable de la sécurité intérieure à Reuters, sous le couvert de l'anonymat.

Trump sur place

Selon ce même responsable, les enquêteurs disposent d'éléments suggérant que le tueur s'est entraîné plusieurs fois dans d'autres endroits avant de mener à bien l'attaque sur le festival country à Las Vegas.

Interrogé, le président américain Donald Trump a dit ignorer si l'auteur du massacre avait un lien avec l'Etat islamique, qui a revendiqué l'attaque.

'J'ai été complètement informé' des avancées de l'enquête, a poursuivi M. Trump. 'D'abord, il s'agissait de quelqu'un de malade et dément, mais j'imagine que nous savions cela sans les nouvelles informations', a-t-il ajouté. Il doit se rendre mercredi à Las Vegas.

/ATS
 

Actualités suivantes