Turquie: inondations meurtrières dans la zone du séisme

Au moins dix personnes sont mortes mercredi dans des inondations qui ont frappé deux provinces ...
Turquie: inondations meurtrières dans la zone du séisme

Turquie: inondations meurtrières dans la zone du séisme

Photo: KEYSTONE/EPA/YAHYA NEMAH

Une vingtaine de personnes sont décédées ou portées disparues mercredi dans des inondations qui ont frappé deux provinces du sud-est de la Turquie. Celles-ci étaient déjà affectées par le séisme dévastateur du 6 février, ajoutant à la détresse des rescapés.

Douze personnes ont perdu la vie dans la ville de Sanliurfa, parmi lesquelles cinq Syriens retrouvés morts dans le sous-sol d'un immeuble et deux autres sont décédées dans la province voisine d'Adiyaman, dont un bébé d'un an et demi, a rapporté le ministre de l'Intérieur, Suleyman Soylu.

Cinq personnes sont portées disparues. Plus de 160 secouristes et plongeurs ont été dépêchés dans la région, a précisé le ministre.

Les images vidéo montrent des villes envahies par des eaux torrentielles et boueuses; sur l'une d'elles on voit un homme en costume beige et cravate tenter de se maintenir en surface alors qu'il est emporté à vive allure par les flots bruns.

La province d'Adiyaman et celle, voisine, de Malatya, durement frappées par les pluies ont été parmi les plus touchées et ont subi d'importantes destructions lors du séisme.

Au moins une des victimes décédées à Adiyaman se trouvait à l'intérieur d'un conteneur transformé en hébergement d'urgence quand elle a été prise au piège par les eaux, selon l'agence officielle Anadolu.

Sur une des vidéos tournée dans la province de Malatya, le niveau de l'eau a monté autour des tentes blanches où sont réfugiés des rescapés du séisme.

Logements temporaires

Quelque deux millions de rescapés du séisme ont été logés de façon temporaire dans des villages de tentes et de conteneurs dans les onze provinces turques touchées par le séisme.

Selon le gouvernorat de Sanliurfa et des images diffusées par la chaîne privée NTV, les pluies torrentielles ont également envahi le rez-de-chaussée de l'un des principaux hôpitaux de la province, dont une unité de soins intensifs, obligeant les médecins à transférer des patients.

Les images montrent des avenues de Sanliurfa, grande ville située à 50 kilomètres à vol d'oiseau de la frontière syrienne, transformées en torrents brunâtres charriant un chaos de voitures et camions.

La secousse du 6 février a fait près de 48'500 morts et affecté 13,5 millions de personnes, soit près d'un sixième de la population turque, selon le dernier bilan des autorités.

En campagne pour sa réélection le 14 mai, le président turc Recep Tayyip Erdogan, qui se trouvait de nouveau dimanche dans la zone du tremblement de terre qu'il a fréquemment visitée, a promis mercredi de construire au plus vite 650'000 logements dans les provinces affectées par le séisme.

'Au-delà des opérations de secours, de l'aide d'urgence et des abris temporaires que nous avons fournis jusqu'à présent, nous promettons à notre nation de restaurer les villes détruites lors du tremblement de terre d'ici un an', a-t-il dit dans un discours devant les députés de son parti, réitérant une promesse faite au lendemain du désastre.

/ATS
 

Actualités suivantes