Un homme tente de foncer dans la foule devant une mosquée

Un homme a tenté jeudi en fin d'après-midi sans succès de foncer en voiture dans la foule devant ...
Un homme tente de foncer dans la foule devant une mosquée

Un homme tente de foncer dans la foule devant une mosquée

Photo: Keystone

Un homme a tenté jeudi en fin d'après-midi sans succès de foncer en voiture dans la foule devant la mosquée de Créteil, en France, sans faire de blessés. Il a été interpellé par la police, a annoncé la préfecture de police de Paris.

Selon un communiqué de la préfecture, un homme au volant de son véhicule 4X4 a 'heurté à plusieurs reprises les plots et barrières placés en protection de la mosquée de Créteil. Ne parvenant pas à passer les obstacles, (il) a poursuivi sa course, a percuté un terre-plein, puis a pris la fuite'.

Il a été interpellé dans la soirée à son domicile, ajoute la préfecture, selon laquelle l'enquête doit permettre de déterminer 'les motivations du conducteur et de déterminer sa responsabilité pénale'.

Propos confus

Selon une source proche du dossier, il a tenu des 'propos confus en référence aux attentats' djihadistes ayant frappé la France depuis 2015 et qui ont fait 239 morts. D'après une autre source proche du dossier, il s'agit d'un Arménien de 43 ans, qui fait l'objet d'un suivi psychologique.

Le ministre français de l'intérieur, Gérard Collomb, s'est 'associé à l’émotion de la communauté musulmane' et l'a assurée de 'son total soutien' à la suite de cette agression.

Saluant la 'réactivité des fonctionnaires de police qui ont procédé à l’interpellation rapide de l'auteur des faits', le ministre ajoute que les motivations exactes de l'agresseur n'ont pas encore été déterminées.

'Ce qui vient de se passer à Créteil semble justifier les craintes que j'avais émises après l'attaque près de la mosquée de Finsbury Park à Londres', s'est alarmé le président de l'observatoire national contre l'islamophobie au conseil français du culte musulman (CFCM), Abdallah Zekri. Il a appelé à 'plus de vigilance de la part des responsables de mosquées', et demandé aux pouvoirs publics de 'renforcer la protection des lieux de culte'.

L'attaque contre une mosquée londonienne a fait un mort et une dizaine de blessés le 19 juin dernier.

/ATS
 

Actualités suivantes