Un vaisseau de secours russe arrivé à la station spatiale

Le vaisseau russe Soyouz de secours s'est amarré dans la nuit de samedi à dimanche à la station ...
Un vaisseau de secours russe arrivé à la station spatiale

Un vaisseau de secours russe arrivé à la station spatiale

Photo: KEYSTONE/AP Roscosmos State Space Corporation

Le vaisseau russe Soyouz de secours s'est amarré dans la nuit de samedi à dimanche à la station spatiale internationale (ISS). Il doit servir, en septembre prochain, de véhicule pour le retour sur terre de trois astronautes, dont l'engin spatial a été endommagé.

Après avoir décollé vendredi matin du Kazakhstan, sans personne à bord, le vaisseau MS-23 a atteint l'ISS au terme d'un voyage d'environ deux jours, selon une retransmission vidéo en direct de l'agence spatiale américaine NASA.

Il doit ramener sur terre l'Américain Frank Rubio ainsi que les Russes Sergueï Prokopiev et Dmitri Peteline, qui avaient décollé à la fin septembre 2022 avec le Soyouz MS-22. Mais en décembre, ce vaisseau a subi une fuite spectaculaire alors qu'il était amarré à l'ISS, due selon Moscou à l'impact d'une micrométéorite.

Sept personnes dans l'ISS

L'agence spatiale russe a donc décidé qu'il ne pourrait plus être utilisé qu'en cas d'urgence et a choisi d'envoyer en remplacement le vaisseau MS-23. La mission des trois membres d'équipage a été prolongée jusqu'à septembre. Ils repartiront à bord de ce vaisseau de remplacement après avoir passé environ un an dans l'espace.

Le vaisseau MS-22 endommagé doit lui être désamarré de l'ISS et revenir sur terre à vide, a priori à la fin du mois prochain.

Outre les trois membres d'équipage venus à bord du Soyouz, l'ISS compte actuellement quatre autres passagers, arrivés avec un vaisseau de SpaceX et membres de la mission appelée Crew-5.

Ils doivent être rejoints la semaine prochaine par Crew-6, qui comprend deux Américains, un Emirati et un Russe, et dont le décollage est prévu dans la nuit de dimanche à lundi depuis la Floride, aux Etats-Unis. Après une passation de quelques jours, Crew-5 redescendra sur terre.

/ATS
 

Actualités suivantes