Une rencontre secrète entre Pompeo et Kim à Pâques

Le secrétaire américain d'Etat désigné, Mike Pompeo, a secrètement rencontré Kim Jong-un lors ...
Une rencontre secrète entre Pompeo et Kim à Pâques

Une rencontre secrète entre Pompeo et Kim à Pâques

Photo: KEYSTONE/AP/AHN YOUNG-JOON

Le secrétaire américain d'Etat désigné, Mike Pompeo, a secrètement rencontré Kim Jong-un lors du week-end de Pâques, a confirmé le président américain. La réunion visait à organiser le sommet entre le dirigeant nord-coréen et le président américain Donald Trump.

'Mike Pompeo a rencontré Kim Jong Un en Corée du Nord la semaine dernière. La rencontre s'est bien déroulée et une bonne relation s'est établie. Les détails du sommet sont à l'étude', a déclaré Donald Trump sur Twitter. 'La dénucléarisation sera un grand événement pour le monde, mais aussi pour la Corée du Nord', a-t-il ajouté.

M. Trump avait déclaré plus tôt que des contacts à très haut niveau avaient eu lieu avant d'entretenir une certaine confusion en laissant entendre qu'il avait lui-même été en contact avec le dirigeant nord-coréen. Il avait ensuite clarifié la situation en affirmant: 'Disons qu'il s'agissait de discussions à un niveau très légèrement inférieur au plus haut niveau'.

'Nous avons commencé à discuter directement avec les Nord-Coréens', avait ensuite ajouté le président américain lors d'une séance de photographie en compagnie du premier ministre japonais, Shinzo Abe, qui l'a rejoint en Floride à sa résidence de Mar-a-Lago.

Washington et Tokyo discutent

Les deux hommes devaient discuter pendant deux jours, essentiellement de la perspective d'un sommet avec Kim Jong-un. Tokyo souhaite qu'un éventuel accord de dénucléarisation de la Corée du Nord ne porte pas seulement sur les missiles de longue portée mais aussi sur ceux de portée plus réduite, à même d'atteindre le territoire nippon.

Pour le président américain, cinq lieux sont actuellement envisagés pour un sommet avec Kim Jong-un, qui, disait-on ces dernières semaines, pourrait se tenir en mai ou début juin. Mais, a ajouté M. Trump, 'il est possible que les choses tournent court et que les rencontres ne se concrétisent pas'.

Régime de paix?

D'ici une éventuelle rencontre entre MM. Trump et Kim aura lieu un sommet intercoréen le 27 avril à Panmunjom, une première depuis plus de dix ans. Dans cette optique, la Corée du Sud cherchera à lancer des discussions pour déclarer officiellement la fin de la guerre sur la péninsule, a annoncé la présidence mercredi.

'Nous examinons la possibilité de remplacer le régime de l'armistice sur la péninsule coréenne par un régime de paix', a dit à la presse un haut responsable de la Maison Bleue, la présidence sud-coréenne. 'Mais ce n'est pas quelque chose que nous pouvons faire seuls. Il faut des discussions serrées avec les parties pertinentes dont la Corée du Nord'.

La guerre (1950-53) s'était achevée sur un armistice plutôt qu'un traité de paix, si bien que les deux parties sont toujours techniquement en conflit. La Zone démilitarisée qui divise la péninsule est hérissée de mines et de fortifications.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus