Assassin présumé d'une femme à La Chaux-de-Fonds devant la justice

L'assassin présumé d'une femme en 2015 à La Chaux-de-Fonds comparaît à nouveau devant la justice ...
Assassin présumé d'une femme à La Chaux-de-Fonds devant la justice

Assassin présumé d'une femme à La Chaux-de-Fonds devant la justice

Photo: KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT

L'assassin présumé d'une femme en 2015 à La Chaux-de-Fonds comparaît à nouveau devant la justice neuchâteloise. Condamné en première instance à 18 ans de prison, le mari de la victime est rejugé jeudi devant la Cour pénale du canton de Neuchâtel.

Le procès s'est ouvert sous haute surveillance jeudi matin. Des contrôles et des fouilles corporelles sont menés à l'entrée du tribunal. De nombreux policiers et un chien assurent la sécurité à l'extérieur du bâtiment, a constaté un journaliste de l'ats.

Le prévenu avait été reconnu en juin dernier coupable d'assassinat par le Tribunal criminel des Montagnes et du Val-de-Ruz et avait été condamné à une peine de 18 ans de prison. Le Ministère public avait requis la réclusion à perpétuité alors que la défense demandait l'acquittement.

Le mari âgé aujourd'hui d'une trentaine d'années avait été arrêté le 9 janvier 2015, alors que son épouse, une ressortissante française de 24 ans, était portée disparue depuis quelques jours. Lors des premières auditions, il avait nié toute implication dans cette disparition.

Après la découverte de la victime en France voisine, le suspect avait admis que le décès avait eu lieu lors d'une dispute à son domicile à La Chaux-de-Fonds et qu'il avait transporté le corps. Mais lors d'une audience préliminaire en mai dernier, le mari a contesté les chefs d'accusation.

Etranglée et noyée

Selon l'acte d'accusation, le prévenu aurait étranglé son épouse jusqu'à ce qu'elle perde connaissance et qu'elle chute au sol. Il aurait ensuite rempli d'eau la baignoire pour y noyer sa victime. Le mari lui aurait rasé les cheveux 'dans un geste d'humiliation'.

Le mari aurait ensuite déplacé le corps jusqu'au parking souterrain de son immeuble et l'aurait mis dans le coffre de sa voiture. Il aurait ensuite roulé jusqu'à la région de Charquemont (F) où il aurait déposé le corps nu au bord d'un chemin de forêt.

Corps trouvé en France

Le couple de nationalité française s'était marié en juin 2014 et s'était installé à La Chaux-de-Fonds en octobre de la même année. Après des problèmes conjugaux, l'épouse avait quitté le domicile à mi-décembre pour être hébergée par un centre pour femmes.

Le 8 janvier 2015, la famille de la jeune femme avait signalé sa disparition depuis le mardi 6 janvier. Celle-ci ne donnait plus signe de vie, alors qu'elle entretenait d'habitude des contacts fréquents avec ses proches.

L'enquête a nécessité un gros engagement: de nombreux enquêteurs, des dizaines d'agents sur le terrain, des battues, des chiens et des hélicoptères. Des promeneurs ont découvert le corps le 14 mars 2015 dans une forêt près de Charquemont, en France voisine, à 25 kilomètres de La Chaux-de-Fonds.

/ATS
 

Actualités suivantes