Toujours deux disparus dans l'avalanche de Riddes VS

Les recherches pour retrouver les deux skieurs toujours portés disparus dans l'avalanche survenue ...
Toujours deux disparus dans l'avalanche de Riddes VS

Les recherches pour retrouver les deux skieurs toujours portés disparus dans l'avalanche survenue vendredi au Vallon d'Arbi, au-dessus de Riddes (VS), n'ont pas pu reprendre dimanche. En cause, le mauvais temps. Les corps de deux victimes ont été récupérés samedi.

Un premier corps a été extrait dans la nuit de vendredi à samedi. La victime est un jeune Français âgé de 20 ans. Samedi matin, un deuxième ressortissant français, âgé de 25 ans, a été dégagé sans vie de la coulée. Les victimes étaient ensevelies sous six mètres de neige.

Les deux personnes toujours portées disparues sont un Français de 32 ans et un Vaudois de 57 ans. Suspendues samedi en fin de journée, les recherches n'ont pas repris dimanche, a indiqué à l'ats Stève Léger, porte-parole de la police valaisanne.

Celle-ci est en contact régulier avec les familles frappées par ce drame et la situation est constamment analysée. Actuellement, les conditions météo ne permettent pas de reprendre les recherches, le danger d'avalanche étant marqué (3 sur 5), a expliqué M. Léger. Comme il a neigé samedi, la masse neigeuse est importante.

Mais 'on n'abandonne jamais', glisse le porte-parole. Toutefois, après tant d'heures passées sous les couches de neige, il n'y a très probablement plus de chances de retrouver quelqu'un vivant, estimait-il samedi.

La poursuite des recherches est aussi une question financière: l'engagement des hélicoptères par exemple est très coûteux. Au pire, il faudra attendre la fonte des neiges pour récupérer les dépouilles.

Hors-piste

L'avalanche s'est déclenchée vendredi vers 14h50. Sept personnes ont été touchées: l'une avait pu fuir à temps la coulée de neige, deux ont été extraites et quatre ont été emportées.

L'avalanche s'est déclenchée sur la pente droite du vallon d'Arbi et n'a pas atteint l'itinéraire balisé qui était ouvert et qui se trouve sur le flanc gauche, précise la police. Les victimes faisaient du hors-piste et n'étaient pas équipées de DVA (dispositif de recherches de victimes en cas d'avalanche).

Les recherches s'étaient poursuivies durant la nuit de vendredi à samedi jusqu'à 03h30, avant d'être momentanément interrompues, notamment en raison de mauvaises conditions météo, avec de la pluie et des nuages. Elles ont repris samedi matin et se sont poursuivies malgré des chutes de neige continuelles jusqu'en fin d'après-midi avant une nouvelle interruption.

Seuls des moyens terrestres ont été mis en oeuvre, les hélicoptères ne pouvant voler en raison de la météo. La coulée de neige est importante, longue de près de 400 mètres et 150 mètres de large. La cassure se situe à environ 2200 mètres d'altitude.

/ATS
 

Actualités suivantes