Bruxelles donne son feu vert au certificat Covid suisse

La Commission européenne a donné son feu vert au certificat Covid suisse, a-t-elle annoncé ...
Bruxelles donne son feu vert au certificat Covid suisse

Bruxelles donne son feu vert au certificat Covid suisse

Photo: KEYSTONE/CHRISTIAN BEUTLER

La Commission européenne a donné son feu vert au certificat Covid suisse, a-t-elle annoncé jeudi à Bruxelles. Le certificat suisse sera donc reconnu par tous les Etats de l'UE. Le certificat européen est valable dans l'UE depuis le 1er juillet.

À partir de vendredi, les citoyens suisses qui souhaitent se rendre dans un pays de l'UE, en Islande ou en Norvège pendant les vacances d'été pourront présenter leur certificat Covid à l'entrée dans le pays. Le code QR contenu dans le certificat indique si une personne a été vaccinée, testée ou si elle est guérie.

'Cela permettra aux citoyens européens et suisses de voyager plus librement et en toute sécurité cet été', a déclaré le commissaire européen à la justice, Didier Reynders, dans un communiqué de la Commission européenne. La Suisse est le premier pays en dehors de l'UE et de l'Espace économique européen à participer au système de certification de l'UE, ajoute le communiqué.

Saint-Marin et le Vatican sont techniquement prêts à rejoindre le système européen. Les deux pays attendent cependant toujours le feu vert de Bruxelles.

Différentes réglementations

Les déplacements seront donc facilités en Europe, mais des différences vont subsister avec les différentes réglementations d'entrée en vigueur. Il revient ainsi au pays de destination de décider s'il accepte les tests antigéniques rapides en plus des PCR.

Il n'existe pas de durée de validité uniforme à l'échelle de l'UE pour les tests PCR ou pour les certificats prouvant une infection. Les réglementations diffèrent également quant au moment où la protection vaccinale d'une personne vaccinée est reconnue comme pleinement valable.

Dans de nombreux pays, il est également nécessaire de remplir un formulaire d'entrée. Des informations utiles sur les différents règlements sont réunies sur le site: https://reopen.europa.eu/fr.

Chaque pays décide par ailleurs lui-même de la manière dont il souhaite utiliser le certificat dans ses frontières. Le certificat Covid peut par exemple être nécessaire pour se rendre au restaurant ou participer à un événement.

Les vaccins acceptés

Les pays sont tenus d'accepter sur leur sol les voyageurs vaccinés avec les quatre produits autorisés au niveau de l'UE par l'Agence européenne des médicaments (EMA): Pfizer/BioNTech, Moderna, AstraZeneca et Johnson&Johnson. Ce n'est pas le cas de la version indienne du vaccin contre le Covid-19 d'AstraZeneca (Covishield), en raison selon l'EMA de 'différences' possibles dans la fabrication.

Toutefois, les Etats peuvent également admettre les personnes vaccinées avec des sérums autorisés dans certains pays de l'UE (comme le russe Spoutnik utilisé en Hongrie), ou avec des produits homologués par l'Organisation mondiale de la santé (comme le chinois Sinopharm, mais aussi le Covishield très utilisé en Afrique).

Le certificat est censé dispenser son titulaire d'un test supplémentaire ou d'une quarantaine à l'arrivée. Des restrictions peuvent toutefois être réintroduites si la situation dans le pays de provenance du voyageur se détériore. Le variant Delta avait ainsi déjà conduit l'Allemagne à ajouter le Portugal à sa liste des pays à risque.

Fin juin, Berlin a introduit une interdiction de transport et des règles de quarantaine strictes pour les personnes rentrant du Portugal, même si elles ont été vaccinées ou rétablies. Ces mesures ont depuis été levées, mais cela montre à quel point la situation peut changer rapidement.

En Suisse, plus de 3,5 millions de personnes vaccinées ont déjà reçu un certificat Covid. Quelque 88'000 en ont reçu un après avoir guéri de la maladie.

/ATS
 

Actualités suivantes