La Suisse impose un embargo sur le pétrole russe

Suivant l'UE, la Suisse bannira progressivement le pétrole brut et certains produits pétroliers ...
La Suisse impose un embargo sur le pétrole russe

La Suisse impose un embargo sur le pétrole russe

Photo: KEYSTONE/AP/HASAN JAMALI

Suivant l'UE, la Suisse bannira progressivement le pétrole brut et certains produits pétroliers russes. Le Conseil fédéral a repris vendredi le sixième paquet de sanctions contre la Russie et la Biélorussie dans le cadre de la guerre en Ukraine.

Le 3 juin, l'UE avait décidé d'un embargo progressif d'ici début 2023. Ce nouveau paquet concerne également le domaine financier.

Les services d'audit et de conseil aux entreprises seront interdits. Les interdictions concernant les services aux trusts ont été précisées. Il ne sera plus possible de faire de la publicité dans des contenus produits ou diffusés par certains médias russes, comme Russia Today ou Sputnik.

Le Département fédéral de l'économie devra adapter l'ordonnance correspondante.

Militaires listés

Plus de 100 nouvelles personnes ont été ajoutées à la liste des personnes sanctionnées par un gel de leurs avoirs et une interdiction d'entrée. De nombreux militaires russes soupçonnés de 'crimes de guerre' à Boutcha y figurent nouvellement.

Cette extension touche aussi des personnes actives dans la politique, la communication, la propagande. Certains cercles oligarchiques et leur entourage, dont Aleksandra Melnichenko, sont également concernés. La liste de la Suisse correspond entièrement à celle de l'UE, précise le gouvernement.

Quatre nouvelles banques, dont la plus grande de Russie (Sberbank), ont été exclues du système SWIFT. La liste des biens interdits à l’exportation qui pourraient contribuer au renforcement militaire et technologique de la Russie ou au développement de son secteur de la défense et de la sécurité, ainsi que la liste des biens interdits à l’importation importants sur le plan économique sont élargies.

Ces adaptations entrent en vigueur jeudi à 18 heures.

/ATS
 

Actualités suivantes