Le départ d'Ueli Maurer

Le conseiller fédéral Ueli Maurer a annoncé vendredi qu'il quittera le gouvernement à la fin ...
Le départ d'Ueli Maurer

Le conseiller fédéral Ueli Maurer a annoncé vendredi qu'il quittera le gouvernement à la fin de l'année

Ueli Maurer quittera ses fonctions dès décembre. ( Photo : KEYSTONE/Peter Klaunzer ) Ueli Maurer quittera ses fonctions dès décembre. ( Photo : KEYSTONE/Peter Klaunzer )

Ueli Maurer quitte le Conseil fédéral. Le conseiller fédéral UDC vient d’en faire l’annonce à Berne. Il avait convoqué une conférence de presse surprise peu après midi. Agé de 71 ans, le Zurichois est le chef du Département fédéral des finances.

Le doyen en fonction du gouvernement tire sa révérence à presque 72 ans, dont treize ans comme ministre. Elu le 10 décembre 2008, Ueli Maurer a succédé à Samuel Schmid, qu'il avait qualifié de "conseiller fédéral cliniquement mort".

Il a d'abord pris les rênes de la Défense, puis récupéré les Finances en 2016. Avant d'être élu au Conseil fédéral, Ueli Maurer s'était surtout fait un nom en tant que président de l'UDC de 1996 à 2008.

« J'ai fait 40 ans en politique, dont 14 au Conseil fédéral, le travail m'a vraiment beaucoup plu, » a-t-il détaillé. Et de remercier les personnes avec qui il a travaillé, qui vont lui manquer.

D'un côté, il aurait envie de continuer, mais d'un autre, il a encore l'envie et l'énergie de faire quelque chose d'autre. « J'ai déjà des plans, je vais retrouver un peu ma personnalité. Être de nouveau Ueli et pas un conseiller fédéral. »



Une successeur ?

La course à la succession est désormais ouverte. La question sur toutes les lèvres est de savoir si l'UDC présentera pour la première fois une femme sur son ticket.

La fille de Christoph Blocher, Magdalena Martullo-Blocher (GR), est le premier nom qui vient à l'esprit. Mais son profil pourrait ne pas faire l'unanimité. L'ancienne députée Natalie Rickli, également zurichoise, pourrait être une option plus consensuelle. D'autres politiciennes, à l'image de la Saint-Galloise Esther Friedli ou de la Thrugovienne Diana Gutjahr, pourraient également se profiler.

Quoiqu'il en soit, aucune ne sera la première élue du parti au Conseil fédéral. Eveline Widmer-Schlumpf, issue de l'aile modérée de l'UDC, avait été préférée en 2007 au ministre en place, Christoph Blocher. Exclue de son parti après un long processus, la conseillère fédérale avait finalement rejoint le PBD, créé en 2008 par les dissidents grisons, bernois et glaronnais de l'UDC

/ats-jhi


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus