25,5 millions pour trois rendez-vous sportifs en Suisse

Jeux Olympiques de la Jeunesse et championnat du monde de hockey sur glace en 2020, Universiade ...
25,5 millions pour trois rendez-vous sportifs en Suisse

25,5 millions pour trois rendez-vous sportifs en Suisse

Photo: Keystone

Jeux Olympiques de la Jeunesse et championnat du monde de hockey sur glace en 2020, Universiade d'hiver en 2021. La Suisse accueillera bientôt trois événements sportifs d'envergure mondiale. Le Conseil fédéral demande au Parlement de libérer 25,5 millions de francs.

Les Jeux Olympiques de la Jeunesse et l'Universiade d'hiver sont non seulement des manifestations multisports d'importance mondiale, mais aussi des instruments efficaces d'encouragement du sport, souligne le gouvernement dans le message transmis mercredi au législatif.

Les Jeux devraient réunir à Lausanne environ 1100 sportifs de 14 à 18 ans. Le Conseil fédéral entend leur allouer 14 millions: 8 pour la réalisation des Jeux et 6 millions pour la rénovation du centre sportif de Malley.

La construction, qui resservira comme site de compétition lors du Championnat du monde de hockey sur glace 2020, sera utilisée comme centre logistique pour les Jeux olympiques de la jeunesse. Quelque 1100 athlètes âgés de 15 à 18 ans participeront à ces jeux avec leurs 500 encadrants. Le budget opérationnel de la manifestation s’élève à 36 millions de francs.

2500 étudiants

Près de 2500 étudiants du monde entier devraient participer aux joutes sportives de l'Universiade qui se dérouleront dans tous les cantons de Suisse centrale, avec Lucerne comme ville hôte. Le soutien fédéral devrait s'élever à 11 millions de francs.

Pour réaliser cette manifestation, les cantons de Suisse centrale et la ville de Lucerne se sont regroupés au sein d’une association. Le budget s’élève à 33,5 millions de francs.

Le gouvernement propose enfin d'allouer 500'000 francs pour les championnats du monde de hockey sur glace qui se passeront à Lausanne et à Zurich. La manifestation déploiera des effets au-delà de nos frontières et la Suisse pourra se profiler comme pays hôte sur la scène internationale, justifie l'exécutif. Le budget opérationnel se chiffre à 50,5 millions.

Une somme de 6 millions sera par ailleurs dévolue à la construction d’infrastructures de hockey sur glace décentralisée. Mais elle résulte de la réaffectation d'un crédit équivalent qui était destiné au centre national de hockey sur glace de Winterthour. La fédération nationale a abandonné ce projet pour des raisons financières au profit d'une stratégie de décentralisation des installations.

La Confédération peut soutenir des manifestations sportives d'envergure européenne ou mondiale et les cantons doivent participer aux frais de manière adéquate. Les finances fédérales seront grevées durant les années 2019 à 2021, mais pas par les coûts d'éventuels engagement de police intercantonaux.

Risques de sécurité

La Confédération devra assumer dans une faible mesure des tâches supplémentaires de sécurité et de soutien des autorités civiles par l’armée. Compte tenu de la conjoncture politique mondiale, le risque existe que la situation se péjore au point de rendre la tenue de toute grande manifestation sportive impossible, ou que le coût devienne prohibitif en raison de l'ampleur du dispositif de sécurité nécessaire.

Pour le gouvernement, les organisateurs doivent désormais composer avec ce risque. Renoncer à organiser ces événements reviendrait à capituler face à ceux qui rejettent notre société libérale, écrit-il dans le message.

D'éventuels risques non identifiés pourraient également provoquer des surcoûts. Mais le Conseil fédéral juge le risque résiduel faible et supportable au vu des retombées escomptées. Aucune garantie de déficit de la Confédération n’est prévue pour les trois manifestations.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus