50 millions pour les centres d'accueil des réfugiés

La réalisation de nouveaux centres fédéraux d'accueil des demandeurs d'asile nécessitera 50 ...
50 millions pour les centres d'accueil des réfugiés

50 millions pour les centres d'accueil des réfugiés

Photo: Keystone

La réalisation de nouveaux centres fédéraux d'accueil des demandeurs d'asile nécessitera 50 millions de francs. Après le National, le Conseil des Etats a accepté mardi par 41 voix sans opposition de libérer ce crédit dans le budget 2015 pour les constructions civiles.

Les sénateurs ont donné sans opposition ni discussion leur feu vert à une facture totale de 253,5 millions de francs, dont 165,4 millions pour les constructions et 88,1 millions pour les locations.

En vue d'accélérer les procédures d'asile, la Confédération entend ouvrir six centres de procédure, neuf centres de départ et deux centres spécifiques pouvant accueillir un total de 5000 requérants.

L'enveloppe de 50 millions, sous forme de crédit d'engagements, doit couvrir l’étude et les travaux de construction ou de transformation nécessaires. Ce crédit soulagera les cantons et les communes. Le Parlement a voté pour les nouvelles procédures, il doit à présent libérer les moyens nécessaires à sa mise en oeuvre.

Ambassade à Séoul

Autre nouvel ouvrage en prévision, l'ambassade suisse en Corée du Sud sera reconstruite pour 15,4 millions. La parcelle, située au centre-ville de Séoul, a été achetée en 1975. Le bâtiment de la résidence date de 1969, tandis que la chancellerie a été réalisée en 1982.

Les locaux ne sont plus adaptés aux besoins actuels, au vu de l'essor économique ininterrompu de la Corée. Plutôt que de les rénover à grands frais, la Confédération a préféré les raser en 2014.

Le projet, qui devrait être inauguré en 2018, prévoit une trentaine de postes de travail destinés à la direction de la mission, aux services diplomatiques et consulaires ainsi qu’à d’autres entités comme le Swiss Business Hub ou Suisse Tourisme. A cela s’ajoutent la résidence et les salles d’apparat.

Location à Posieux

L'enveloppe contient encore un crédit-cadre de 100 millions destiné au financement de projets mineurs (moins de 10 millions). Un montant de 88,1 millions est prévu pour des locations.

Un crédit de 77,6 millions doit financer la location, pendant 25 ans, d'un bâtiment qui va être construit à Posieux (FR). Il accueillera l'Institut des sciences en denrées alimentaires, rattaché à Agroscope. En outre, 10,5 millions serviront à couvrir pendant 5 ans la location des locaux abritant les deux cours de droit social du Tribunal fédéral à Lucerne.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus