Affaire Mörgeli: Kathy Riklin reconnue coupable

La conseillère nationale PDC zurichoise Kathy Riklin a été reconnue coupable mardi de violation ...
Affaire Mörgeli: Kathy Riklin reconnue coupable

Affaire Mörgeli: Kathy Riklin reconnue coupable

Photo: Keystone

La conseillère nationale PDC zurichoise Kathy Riklin a été reconnue coupable mardi de violation du secret de fonction dans le cadre de l'affaire Mörgeli par la Cour suprême bernoise. La politicienne a été condamnée à 10 jours-amende à 380 francs avec sursis.

Lors du procès en première instance en novembre dernier, Kathy Riklin avait été blanchie. Le conseiller national Christoph Mörgeli (UDC/ZH) avait alors déposé un recours auprès de la Cour suprême bernoise, accusant sa collègue du Conseil national de violation du secret de fonction.

La conseillère nationale était poursuivie pour avoir évoqué en 2013, en marge de la session d'automne des Chambres fédérales, le contenu d'un rapport d'experts encore confidentiel au cours d'une discussion avec des journalistes.

Il était question dans ce document de l'accompagnement scientifique de doctorants à l'Université de Zurich, donc également du travail de Christoph Mörgeli. Pour l'élu UDC, Kathy Riklin aurait donc rendu publiques des informations confidentielles qu'elle connaissait en tant que membre du Conseil de l'Université de Zurich.

Supérieure hiérarchique

'Je suis certaine de n'avoir rien dit de secret', a déclaré lors de son audition la conseillère nationale. L'avocate de Kathy Riklin a accusé la partie adverse d'avoir voulu écarter une adversaire politique par la voie juridique.

Christoph Mörgeli n'a pas mâché ses mots à l'égard de sa collègue du Conseil national. L'élu UDC a ainsi affirmé que tous les moyens lui étaient bons pour le diffamer. Comme membre du conseil de l'Université de Zurich, Kathy Riklin avait été son ancienne supérieure hiérarchique.

Le Ministère public avait requis une peine de 30 jours-amende avec sursis. La défense avait demandé l'acquittement de Kathy Riklin et le versement d'une indemnité pour tort moral de 1500 francs.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus