Affaire de la banderole sexiste: fans du FC Schaffhouse arrêtés

La police a arrêté vendredi matin trois fans du FC Schaffhouse suspectés d'avoir brandi dimanche ...
Affaire de la banderole sexiste: fans du FC Schaffhouse arrêtés

Banderole sexiste: fans et responsable du FC Schaffhouse arrêtés

Photo: KEYSTONE/ALESSANDRO DELLA BELLA

La police a arrêté vendredi matin trois fans du FC Schaffhouse suspectés d'avoir brandi dimanche à Winterthour une bannière appelant à violenter les femmes lors d'un match de Challenge League. Le chef de la sécurité du club a également été interpellé.

Agés entre 25 et 37 ans, les trois supporters domiciliés dans les cantons de Schaffhouse et de Thurgovie se trouvent en détention pour être interrogés. Leurs domiciles respectifs ont été perquisitionnés. On ignore encore quand ils seront remis en liberté. Seule certitude, l'enquête pénale ouverte contre eux se poursuivra après leur interrogatoire, indique la police cantonale zurichoise.

Le chef de la sécurité du FC Schaffhouse se trouve également en détention depuis vendredi, a indiqué le porte-parole du club Christian Stamm, confirmant sur la radio SRF une information de la NZZ.

'Nous ne savons pas du tout ce qu'il pourrait avoir à faire avec la bannière', a encore dit M. Stamm. Le responsable de la sécurité n'était pas dans les environs lorsqu'elle a été brandie. Il avait en outre beaucoup contribué à mettre au jour les incidents. 'Nous sommes convaincus qu'il s'agit d'une erreur', a encore expliqué le porte-parole.

Provocations entre supporters

Dimanche au stade de la Schützenwiese, à Winterthour, des fans schaffhousois ont brandi une banderole déclarant 'Winti Fraue figgä und verhaue' ('Baiser et frapper les femmes de Winterthour') lors du match opposant leur club à l'équipe locale. Cette action est survenue après plusieurs provocations entre les supporters des deux équipes. Des réactions choquées ont immédiatement suivi.

Mercredi, la Swiss Football League avait annoncé que les trois fans incriminés étaient désormais interdits de tous les stades suisses pendant deux ans. Elle a ouvert, en outre, une procédure contre le FC Schaffhouse. Le club a dénoncé et condamné 'avec plus grande fermeté' l'action survenue à Winterthour. Les fans à l'origine des banderoles se sont excusés sur Facebook.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus