Alain Berset salue le pape et assiste à l'assermentation des gardes

Le conseiller fédéral Alain Berset a salué le pape François mercredi matin à Rome, à l'issue ...
Alain Berset salue le pape et assiste à l'assermentation des gardes

Alain Berset salue le pape et assiste à l'assermentation des gardes

Photo: Keystone

Le conseiller fédéral Alain Berset a salué le pape François mercredi matin à Rome, à l'issue de l'audience générale du souverain pontife. Il est retourné au Vatican en fin d'après-midi, où il a assisté à l'assermentation des 32 nouveaux gardes suisses.

La prestation de serment des nouveaux gardes a débuté à 17h00 dans la cour Saint-Damase au Vatican. Le conseil d'Etat valaisan in corpore, accompagné d'une vingtaine de personnalités du canton, était présent. Le Valais est l'hôte d'honneur de la cérémonie.

La prestation de serment a eu lieu en présence du ministre de l'intérieur du Vatican, Giovanni Angelo Becciu, qui a rappelé la gratitude du souverain pontife à l'égard des gardes suisses.

'Compte tenu des tensions internationales, prêter serment demande beaucoup de conviction', a relevé le commandant de la Garde pontificale Christoph Graf, pour qui 'le problème de la sécurité ne doit pas être sous-estimé'.

Rencontre en matinée

Alain Berset a salué le pape à l'issue de l'audience générale du mercredi matin. Le conseiller fédéral a offert à l'évêque de Rome une traduction en espagnol du livre 'Aimer, c'est tout donner', un projet débuté en Suisse romande. Le pape a dit ensuite quelques mots en espagnol au Fribourgeois, avant de s'exprimer en termes très positifs au sujet de la Suisse, a indiqué à l'ats une porte-parole du Département fédéral de l'intérieur.

Après sa rencontre avec l'Argentin, le chef du DFI a rencontré dans la cité vaticane l'archevêque Gallagher, en charge des Affaires étrangères du Saint-Siège. Tous deux ont parlé de la protection des minorités, de la lutte contre l'extrémisme violent mais aussi du 1500e anniversaire de l'Abbaye de St-Maurice et du soutien de la Suisse à la Garde pontificale, a indiqué le DFI dans un communiqué.

Alain Berset a ensuite quitté le plus petit Etat au monde pour s'entretenir avec Guiliano Poletti, ministre du Travail et des politiques sociales du gouvernement italien. Les deux ministres se sont penchés sur les réformes respectives des systèmes de retraites et la situation des travailleurs âgés, soulignent les services d'Alain Berset.

Le Fribourgeois s'est également entretenu avec le vice-ministre de la santé Vito De Filippo. Au menu des discussions: coopération transfrontalière, lutte contre les maladies chroniques, programme de prévention et sécurité alimentaire.

/ATS


Actualisé le