Alternatif, reformaté et au féminin, le 1er août cette année

Malgré la menace du coronavirus qui plane toujours, plusieurs communes osent à nouveau célébrer ...
Alternatif, reformaté et au féminin, le 1er août cette année

La Suisse fête son deuxième 1er août sous la menace du coronavirus

Photo: KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI

Malgré la menace du coronavirus qui plane toujours, plusieurs communes osent célébrer la fête nationale, dans un format plus réduit ou alternatif, ce week-end. Guy Parmelin a salué samedi les valeurs de la Suisse qui font leurs preuves depuis 730 ans.

Les marathons auxquels se livrent la plupart des conseillers fédéraux restent immuables. Le président de la Confédération Guy Parmelin s'est déjà exprimé samedi à Villars-sur-Ollon (VD) et Herzogenbuchsee (BE). Il enchaînera dimanche soir, en tant qu'invité d'honneur à Lausanne. Plus tôt dans la journée, il participera également au brunch à la ferme à Bouloz (FR).

Dans ses discours, Guy Parmelin a notamment souligné que la Suisse est devenue ce qu'elle est grâce au dur travail, au courage, à l'assurance et à l'aide mutuelle. Cette recette fait ses preuves depuis 730 ans et doit l'accompagner dans le futur, a-t-il déclaré.

La pandémie de coronavirus a déstabilisé de nombreuses personnes, auxquelles le président a exprimé sa sympathie. Il a également remercié les personnes qui se sont occupées de leurs prochains. Ses pensées se sont également tournées vers les intempéries. Il a été admiratif de la solidarité et de l'engagement de la population.

Grütli des femmes

Dans une vidéo en allemand et en romanche diffusée samedi, la conseillère fédérale Simonetta Sommaruga a pour sa part souligné l'importance d'un service public fiable pour la Suisse. Celui-ci contribue à la cohésion du pays.

Simonetta Sommaruga, mais aussi Viola Amherd se rendront dimanche sur le Grütli (UR), renommé le 'Grütli des femmes' à l'occasion des 50 ans du droit de vote des femmes. L'événement sera par ailleurs marqué dans plusieurs communes, comme à Bienne (BE).

A Yverdon-les-Bains (VD), la partie officielle sera animée par des personnalités féminines du canton de Vaud. Divers événements et activités gratuites seront en outre organisés dans toute la cité.

Brunch pour KKS

La manifestation de l'Union suisse des paysans - le brunch à la ferme - pourra compter dimanche sur la présence d'un autre membre du Conseil fédéral dans une des 200 exploitations agricoles ouvertes au public ce jour-là. Karin Keller-Sutter dégustera un 'Buurezmorge' dans une ferme lucernoise.

Le ministre de l'intérieur Alain Berset s'exprimera lui à Gruyères (FR), tandis que son collègue des affaires étrangères Ignazio Cassis prononcera un discours à l'ambassade de Suisse à Bangkok, en Thaïlande. Le ministre des finances Ueli Maurer n'a quant à lui rien au programme pour la fête nationale.

En raison du mauvais temps, le plus grand drapeau suisse du monde n'a pas pu être déployé samedi sur le Säntis, pour la première fois depuis sept ans. Le brouillard et le temps instable ont rendu les travaux sur la paroi rocheuse trop dangereux.

Célébrations en musique à Lausanne

Les stratégies divergent quant aux célébrations dimanche. Dans le canton de Vaud, plusieurs communes ont préféré maintenir les festivités à un minimum, voire les annuler compte tenu de la situation sanitaire toujours instable. C'est le cas notamment de Vevey ou de Renens.

La municipalité de Morges a prévu des animations ainsi que son traditionnel discours officiel. A Lausanne, le grand feu d'artifice au bord du lac est annulé. Des festivités seront tout de même organisées à Montbenon, au centre-ville, dans le cadre du festival gratuit Riposte!, avec la présence de Guy Parmelin.

Le Quai de Montreux accueillera un marché artisanal durant la journée. Après la cérémonie officielle, des feux d'artifice seront tirés depuis le lac.

Pas de feux à Genève

Pour les célébrations genevoises, cette année, l'eau est à l'honneur. Eau du lac, du Rhône ou des fontaines: divers concerts, visites guidées et autres activités sur ce thème rythmeront la journée du 1er Août en cinq lieux différents. La traditionnelle cérémonie officielle se tiendra à la Rotonde du Mont-Blanc. Le grand retour des feux d'artifice n'est toutefois pas au programme.

Pour éviter que des foules ne se forment au bord du lac de Neuchâtel, la ville n'a organisé aucune animation ou discours officiel. En revanche, un double feu d'artifice synchronisé décorera le ciel. Il sera visible loin à la ronde pour permettre aux habitants d'en profiter depuis leur commune.

Même chose à Sion, où un feu d'artifice sera tiré depuis le coteau mais où la fête populaire sur la place de la Planta a été annulée. De son côté, la Ville de Porrentruy (JU) propose un 1er Août alternatif avec une soirée grillade et un spectacle pyrotechnique sur les champs.

Le canton de Bâle-Campagne est d'humeur festive avec des événements organisés dans plusieurs communes, dont Liestal. La Ville de Zurich mise quant à elle sur une fête plus modeste, sans défilé ni musique.

/ATS
 

Actualités suivantes