Après le Valais, les autres cantons romands serrent aussi la vis

Au vu de l'explosion des cas de coronavirus, les cantons romands ont pris vendredi de nouvelles ...
Après le Valais, les autres cantons romands serrent aussi la vis

Après le Valais, les autres cantons romands serrent aussi la vis

Photo: KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT

Au vu de l'explosion des cas de coronavirus, les cantons romands ont pris vendredi de nouvelles mesures, suivant ainsi le Valais. En Suisse alémanique, Berne, Lucerne et Soleure serrent aussi la vis. Zurich ouvre deux centres de test.

Les rassemblements dans l'espace public et privé sont restreints, exception faite pour les funérailles notamment. Vaud, Fribourg et Neuchâtel limitent le nombre de personnes à dix, contre quinze dans le Jura. Genève abaisse même sa jauge à cinq personnes et rend aussi le masque obligatoire en voiture si deux personnes ou plus ne vivant pas dans le même ménage s'y trouvent.

Les bars, cafés et restaurants devront fermer à minuit dans le canton de Vaud, à 23h à Genève, à Fribourg et à Neuchâtel et à 22h dans le Jura. A part dans le canton de Vaud où aucune limitation n'a été spécifiée, pas plus de quatre personnes (cinq à Genève) ne pourront être assises par table, exception faite pour les clients vivant dans le même foyer.

Pas plus de 1000 personnes

Les manifestations, comme les compétitions sportives professionnelles, ne pourront plus accueillir plus de 1000 personnes, dans les cantons de Vaud, de Genève et de Fribourg. A Neuchâtel et dans le Jura, les compétitions sportives professionnelles devront se dérouler à huis clos.

A Fribourg, à Neuchâtel et dans le Jura, la pratique de sports et activités impliquant des contacts physiques sera également interdite. Les entraînements des sportifs professionnels devront se dérouler à huis clos à Fribourg et à titre individuel à Neuchâtel et dans le Jura.

Neuchâtel ferme les fitness, centres de bien-être, piscines et bowling. Fribourg fait de même quant aux discothèques, cabarets et établissements de loisirs. Le Jura ferme les fitness et les établissements du monde de la nuit.

Le port du masque sera aussi obligatoire dans les foires et les marchés. Les visites seront par ailleurs strictement limitées dans les établissements de soins.

Camps scolaires annulés

Les cours dans les hautes écoles sont également touchés par les nouvelles mesures. Les cours magistraux avec de grands effectifs devront se tenir à distance, par exemple dans le canton de Vaud dès le 2 novembre.

Dans ce canton, le port du masque devient obligatoire pour les élèves des degrés 9 à 11, soit dès douze ans. Tous les camps avec hébergement sont annulés jusqu'à la fin de l'année scolaire. Les écoles vaudoises vont prochainement bénéficier d'équipes mobiles qui pourront effectuer des tests rapides.

Dans le Jura, les élèves et étudiants devront obligatoirement porter le masque dans le périmètre des écoles secondaires et postobligatoires lorsqu'ils ne sont pas assis en classe. Toutes les activités exigeant un séjour à l'extérieur du domicile au sein des écoles sont supprimées jusqu'à nouvel avis.

Ces mesures s'appliquent dès ce vendredi à 17h dans le Jura et ce jusqu'au 15 novembre, et à 23h à Fribourg jusqu'au 30 novembre. Elles entrent en vigueur dimanche à minuit dans le canton de Vaud pour une durée indéterminée et à Genève jusqu'au 30 novembre. Neuchâtel a fixé l'entrée en vigueur à samedi dès 23h.

Masque sous les arcades

En Suisse alémanique, le canton de Berne impose vendredi le port du masque dans les lieux couverts à l'extérieur comme les arcades, interdit les manifestations de plus de 15 personnes et ordonne la fermeture des restaurants à 23h. Par ailleurs, il ordonne la fermeture de nombreux établissements publics comme les théâtres, les musées ou les centres sportifs. Ces mesures vont entrer en vigueur vendredi à minuit pour une durée de quatre semaines.

A Lucerne aussi, bars, clubs et restaurants devront fermer à 23h. Le masque devient obligatoire dans les entreprises, sauf pour les personnes qui se trouvent seules ou qui respectent la distance d'un mètre et demi. Le port du masque devient aussi obligatoire en voiture pour les personnes ne circulant pas seules à bord.

Les deux Bâle imposent aussi la fermeture des restaurants à 23h. Soleure de son côté a interdit les grands évènements rassemblant plus de 1000 personnes.

Dans le canton de Zurich, les autorités renoncent pour l'instant à une telle interdiction. Elles ont annoncé une nouvelle augmentation des effectifs oeuvrant au traçage des contacts des personnes infectées.

Après un projet-pilote réalisé cette semaine dans quatre pharmacies du canton, Zurich va élargir dès la semaine prochaine la possibilité de se faire tester au coronavirus à une cinquantaine de pharmacies. Deux nouveaux centres de tests vont en outre ouvrir à Zurich et Winterthour.

/ATS