Après une journée de mobilisation, la grève est reconduite

A l'appel du comité unitaire de lutte des services publics, les employés de l'Etat de Genève ...
Après une journée de mobilisation, la grève est reconduite

Après une journée de mobilisation, la grève est reconduite

Photo: Keystone

A l'appel du comité unitaire de lutte des services publics, les employés de l'Etat de Genève et des secteurs subventionnés ont suivi en masse mardi le mouvement de grève. L'assemblée a voté à l'unanimité sa reconduction mercredi.

Sur les 1500 personnes réunies en assemblée dès 14h30 dans la salle du Palladium et à l'extérieur, seules sept ont voté l'abstention. Mercredi, les fonctionnaires descendront ainsi dans la rue avec les maçons pour défendre leurs conditions de travail. Le personnel présent a aussi décidé d'envoyer un courrier au Conseil d'Etat lui demandant l'ouverture de négociations sans condition préalable.

'La grève est déjà une énorme réussite', a déclaré à l'assemblée Paolo Gilardi, du Syndicat des services publics, sous un tonnerre d'applaudissements. Et de critiquer un gouvernement 'qui se dit ouvert à la négociation à condition que nous partagions son objectif de réduction linéaire de 5% des charges.' Selon lui, les finances ne sont pas bonnes à cause des cadeaux fiscaux faits aux plus riches.

'Rester mobilisés'

En fin d'assemblée, le comité de lutte, qui regroupe l'ensemble des syndicats et associations professionnelles des services publics, a appelé les grévistes à rester mobilisés jusqu'à ce que le Conseil d'Etat réponde à sa demande. Le personnel s'est ensuite déplacé à la Place Neuve, où les organisateurs ont recensé 8000 personnes avant que la manifestation ne se déplace jusqu'à la Vieille-Ville.

La fonction publique genevoise proteste contre la volonté du gouvernement de réduire le coût de la fonction publique de 5% en trois ans. Pour parvenir à ce but, l'exécutif cantonal envisage notamment d'augmenter le temps de travail hebdomadaire de 40 à 42 heures, de geler les embauches et de bloquer l'annuité.

/ATS


Actualisé le