Arbres: le Marché de Noël de Genève contraint de se déplacer

Des dizaines d'arbres sont en danger à Genève au Jardin anglais et au Parc des Bastions. Après ...
Arbres: le Marché de Noël de Genève contraint de se déplacer

Arbres: le Marché de Noël de Genève contraint de se déplacer

Photo: KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI

Des dizaines d'arbres sont en danger à Genève au Jardin anglais et au Parc des Bastions. Après deux études mandatées par la Ville, un plan d'action est lancé. Le Marché de Noël va devoir se déplacer sur le Quai du Mont-Blanc.

Selon les résultats de ces études des sols et des arbres, révélés vendredi soir par Léman Bleu et que Keystone-ATS a pu consulter, 20% des 163 arbres du Jardin anglais sont en mauvais état. En cause, l'âge avancé de ces végétaux, mais encore les effets des manifestations, des chantiers et des livraisons.

Au Parc des Bastions, la situation est un peu plus favorable. Plus de 90% des arbres sont considérés en bon état. Il y a un an, l'un d'entre eux avait été abattu après avoir été endommagé par la chute d'un végétal qui avait été victime des précipitations.

Cette situation avait alors révélé les problèmes d'usage des sols. Le conseiller administratif Alfonso Gomez avait prévenu qu'il faudrait 'regarder l'impact' des grandes manifestations sur ces territoires boisés.

Après les indications recueillies, un plan d'action, validé par le conseil administratif, a été établi pour protéger ces végétaux. Les deux sites 'sont de plus en plus sollicités par la population', affirme à Léman Bleu Alfonso Gomez. 'Il faut absolument aujourd'hui prendre des mesures' pour garantir leur accessibilité.

Au Jardin anglais, 33 arbres seront protégés. Au Parc des Bastions, six périmètres ont été décidés. 'Ce sont des arbres encore en bonne santé', mais qui s'affaissent au niveau des sols, précise une responsable. Il faut aussi anticiper les effets du changement climatique. Tous les 5 à 10 ans, le dispositif sera adapté.

Autre innovation, les organisateurs de grandes manifestations devront soumettre à la Ville un plan de protection des arbres qui sera discuté. Le Marathon de Genève et la Course de l'Escalade, qui considère les nouvelles exigences comme acceptables, ne sont pas affectés. Contrairement au Marché de Noël qui devra se déplacer au Quai du Mont-Blanc. A terme aussi, un plan sera encore dévoilé pour une meilleure répartition des manifestations dans les différents parcs genevois.

/ATS
 

Actualités suivantes