Au moins deux morts, un blessé et beaucoup de peur en montagne

Les avalanches et le ski hors-piste ont fait au moins deux morts et un blessé ce week-end en ...
Au moins deux morts, un blessé et beaucoup de peur en montagne

Au moins deux morts, un blessé et beaucoup de peur en montagne

Photo: Keystone

Les avalanches et le ski hors-piste ont fait au moins deux morts et un blessé ce week-end en Suisse. Deux jeunes skieurs expérimentés n'ont pas survécu à l'avalanche qu'ils ont déclenchée samedi en Valais.

Ces freeriders, un Autrichien de 26 ans et un Allemand de 34 ans qui habitait dans la région, ont perdu la vie dans une avalanche dans le secteur de La Tzoumaz/Riddes. L’un est vraisemblablement décédé après avoir été bloqué par l’avalanche contre un arbre. L'autre a perdu son airbag lorsqu’il a été emporté par la plaque à vent. Il a été retrouvé mort, enfoui sous la neige.

Ils s'étaient élancés avec deux autres skieurs sur une pente nord à forte déclivité, a précisé à l'ats Jean-Marie Bornet, chef de l'information et de la prévention de la police cantonale. 'Ils ont provoqué le départ d'une plaque de neige d'environ 200 mètres sur 250 à 300 mètres'. La forêt très clairsemée n'a pu jouer aucun rôle de protection.

Parmi ces quatre skieurs hors-piste, plusieurs ont participé à des compétitions dans le monde du freeride. Ils étaient équipés du matériel d’usage pour la pratique du hors-piste, selon la police. Chacun avait un système 'airbag'.

L'alerte avait été donnée à 14h20 par un témoin, qui avait fait état d'un nombre plus élevé d'individus, ce qui a imposé de nombreux contrôles superflus.

45 minutes sous la neige

Vendredi après-midi, un homme de 55 ans a été emporté par une avalanche alors qu'il skiait hors-piste sur le domaine d'Andermatt-Sedrun, dans les Grisons. Retrouvé après trois quarts d'heure, il a été hospitalisé dans un état critique.

Il avait quitté le groupe auquel il appartenait pour aller skier hors piste avec deux personnes dans le Val da Giuv. Alors qu'il s'était un peu éloigné de ses compagnons, il a été surpris par une coulée qui s'est déclenchée à une altitude de quelque 1800 mètres peu après 14h00, a indiqué samedi la police grisonne.

Il est parvenu à skier sur l'avalanche un certain temps, mais a finalement été emporté, se retrouvant prisonnier sous la neige. Ses collègues ont rapidement prévenu les secours et le quinquagénaire a pu être retrouvé après 45 minutes, bien qu'il ne fût pas équipé de matériel de détection anti-avalanche.

Dans le canton de Saint-Gall, les skieurs et les clients d'un restaurant à la station de ski Pizol (SG) ont été renversés samedi après-midi par une avalanche. Personne n'a été blessé. Une portion de la piste a été fermée.

Danger d'avalanche marqué à fort

Le danger d'avalanche restait marqué dimanche en Valais, de degré 3 sur 5. Le risque était également marqué dans l'Oberland bernois et les Alpes fribourgeoises, sur le versant nord des Alpes en Suisse centrale et orientale, au nord du Tessin, en Engadine et dans les vallées méridionales des Grisons.

Le danger d'avalanche est fort, de degré 4, dans le nord des Grisons, indique l'Institut pour l'étude de la neige et des avalanches (SLF) dimanche sur son site.

Lundi, le danger d'avalanches spontanées diminuera dans le nord. Cependant, la situation reste globalement critique en dehors des pistes de ski, avertit le SLF. Bien que le risque diminue, le manteau neigeux est souvent fragile.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus