Brûlures de vapeur: par les pores jusque sous la peau

Les mécanismes exacts des brûlures à la vapeur étaient jusqu'ici mal compris. Des chercheurs ...
Brûlures de vapeur: par les pores jusque sous la peau

Brûlures de vapeur: par les pores jusque sous la peau

Photo: EMPA/US Air Force

Les mécanismes exacts des brûlures à la vapeur étaient jusqu'ici mal compris. Des chercheurs de l'Empa ont montré qu'elle pénètre la couche supérieure de la peau par les pores avant de causer de gros dégâts dans les couches inférieures.

Si la peau n'est exposée à la vapeur que pendant une courte période, la brûlure peut paraître inoffensive en surface, alors que la couche inférieure de la peau est sévèrement endommagée, a indiqué le Laboratoire fédéral d'essai des matériaux et de recherche (Empa) mardi dans un communiqué.

Les chercheurs du département 'Membranes biomimétiques et textiles' de l'Empa ont investigué le phénomène. 'Nous avons pu montrer que la couche supérieure de la peau, l'épiderme, ne peut pas remplir correctement sa fonction protectrice', explique René Rossi, chef du groupe de recherche, cité dans le communiqué.

La vapeur pénètre à travers les pores de la peau dans la couche inférieure, le derme. C'est là seulement qu'elle se condense, libérant son énergie thermique directement sur le derme sensible et déclenchant des brûlures au deuxième degré, comme le rapportent les chercheurs dans la revue Scientific Reports.

Sur de la peau de porc

Les scientifiques ont vérifié leur théorie sur la peau de porc, qui sert souvent de modèle pour la peau humaine grâce à ses propriétés similaires. Ils ont exposé la peau à la vapeur, puis étudié la teneur en eau des différentes couches à l'aide de la spectroscopie Raman, une méthode analytique qui permet de faire des affirmations sur les propriétés des matériaux par la diffusion de la lumière.

Les expériences ont montré que lors des quinze premières secondes, la teneur en eau de toutes les couches de la peau augmente. C'est parce que la couche supérieure de la peau a des pores qui sont généralement beaucoup plus grands qu'une molécule d'eau, et la vapeur d'eau peut passer à travers ces derniers sans entrave.

Ce n'est que lorsque l'épiderme est gonflé par la quantité d'eau absorbée, que les pores deviennent trop petits pour la vapeur d'eau - mais le mal est déjà fait dans la couche inférieure.

Minimiser les dommages

L'un des problèmes de toutes les brûlures est que l'épiderme est un relativement mauvais conducteur de chaleur. Une fois que la peau a absorbé la chaleur - en particulier dans les couches profondes de la peau-, elle ne la libère que très lentement.

Cela signifie que la chaleur peut agir plus longtemps sur le tissu et l'endommager davantage. Cet effet est souvent particulièrement important dans le cas de brûlures causées par la vapeur d'eau, car la chaleur peut pénétrer très rapidement en profondeur.

'Dans le cas d'une brûlure à la vapeur, la peau doit donc être refroidie longtemps. Deux minutes dans un bain de glace ne suffisent pas à dissiper la grande quantité d'énergie des couches profondes de la peau', conclut le Pr Rossi.

/ATS
 

Actualités suivantes