Bullet (VD) accueille le plus grand centre européen de taoïsme

Le nouveau centre Ming Shan, le plus grand d'Europe dédié au taoïsme, ouvre ses portes au public ...
Bullet (VD) accueille le plus grand centre européen de taoïsme

Bullet (VD) accueille le plus grand centre européen de taoïsme

Photo: Keystone/JEAN-CHRISTOPHE BOTT

Le nouveau centre Ming Shan, le plus grand d'Europe dédié au taoïsme, ouvre ses portes au public ce week-end dans le petit village de Bullet (VD). Financé en partie par la Confédération et le canton de Vaud, le complexe espère accueillir 2000 visiteurs uniques par an.

L'idée de créer un tel site remonte à 2011 sous l'impulsion d'un groupe de pratiquants aguerris. 'Nous avons voulu construire ce centre pour combler un manque. Aucun autre lieu en Europe ne réunissait jusqu'ici dans un même endroit les différents arts taoïstes', explique le fondateur du centre, Fabrice Jordan, contacté par Keystone-ATS.

Si le projet a mis autant de temps à se concrétiser, c'est en raison de son financement. 'Nous étions assez naïfs au début', reconnaît le docteur d'Yverdon, racontant qu'il avait d'abord imaginé trouver l'argent nécessaire en Chine avant de se tourner vers des aides locales. La Confédération et le canton de Vaud ont ainsi assuré 40% du financement du centre, évalué à 5 millions de francs. L'Aide suisse aux montagnards a aussi participé au projet à hauteur de 80'000 francs.

Ouvert récemment sur le Balcon du Jura, le centre emploie douze personnes à plein temps. Il espère accueillir 2000 visiteurs uniques par année, 5000 si l'on estime qu'une personne se déplacera en moyenne deux à trois fois par an à Bullet, explique M. Jordan.

Projet avec l'EPFL

Le centre Ming Shan - Montagne de clarté en français - se veut laïc en proposant des ponts entre la tradition orientale et la modernité occidentale. De nombreuses activités sont proposées tout au long de l'année. Les domaines de la santé, de la prévention, du développement spirituel et de la philosophie seront explorés, notamment au contact de maîtres chinois.

Le centre dispose d'un service de restauration, conçu pour accueillir 60 personnes. Il peut également héberger 30 visiteurs: des participants à la vie du centre, mais aussi des randonneurs ou des personnes souhaitant s'offrir une parenthèse dans leur quotidien.

Associé au centre de recherche EPFL+ECAL Lab, Ming Shan va aussi étudier les liens entre méditation et sciences cognitives. Des dispositifs interactifs permettront de capter les données physiologiques des méditants (respiration, rythme cardiaque) et de les convertir en lumières et en sons.

Comme un empereur

Adossé au Chasseron avec une vue plongeante sur le lac de Neuchâtel, le bâtiment a été construit selon les préceptes du feng shui. Composé majoritairement en bois suisse, il se présente sous la forme d'un U. Le Dr Jordan précise que le complexe a été imaginé comme un empereur assis: la patrie centrale représente le corps, tandis que les portions latérales évoquent ses bras.

Fabrice Jordan explique encore que les portes ouvertes du week-end ont été organisées pour répondre à la curiosité des habitants de la région. L'inauguration officielle devrait, elle, se dérouler l'an prochain.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus