CFF: défauts de sécurité identifiés sur 69 portes de train

Les CFF ont terminé leur contrôle spécial des voitures VU IV entrepris suite à l'accident qui ...
CFF: défauts de sécurité identifiés sur 69 portes de train

CFF: défauts de sécurité identifiés sur 69 portes de train

Photo: KEYSTONE/ENNIO LEANZA

Les CFF ont terminé leur contrôle spécial des voitures VU IV entrepris suite à l'accident qui a coûté la vie à un contrôleur. Un défaut de fonctionnement de la protection anti-pincement a été constaté sur 69 portes. Dans sept cas, le dispositif n'a pas fonctionné.

En tout, 458 voitures VU IV, soit 1832 portes, ont fait l'objet d'un contrôle entre le 12 et le 28 août. Ces examens ont permis de mettre à jour 572 défauts. La plupart n'a aucun impact sur le fonctionnement des portes et n'est pas déterminant pour la sécurité, indiquent jeudi les CFF dans un communiqué.

Dans les cas où le défaut avait un impact sur la sécurité, les portes ont été réparées immédiatement ou condamnées. Les 493 voitures VU IV qui sont en cours de révision seront contrôlées avant leur mise en service, précisent les CFF. Les véhicules de type VU IV sont des voitures à un étage sans plancher surbaissé.

Appréciation sécuritaire inchangée

Au terme du contrôle spécial, l'appréciation que les CFF font de la sécurité des voitures VU IV reste inchangée; elles peuvent être mises en service en toute sécurité, concluent-ils.

Dans un rapport intermédiaire publié il y a un peu plus d'une semaine, le service suisse d'enquête de sécurité (SESE) a exigé qu'à moyen terme la commande des portes soit changée car la protection contre le pincement ne fonctionne pas de manière fiable. Les CFF veulent présenter d'ici fin octobre un plan détaillant comment cela pourrait être mis en oeuvre, a indiqué à Keystone-ATS le porte-parole Reto Schärli.

Près de 2000 portes, cela représente une transformation importante. 'Cela ne se fait pas du jour au lendemain', a dit M. Schärli. Selon de premières estimations, cela nécessitera environ quatre ans. Les voitures IV construites dans les années 1980 disposeront alors d'un système de portes moderne. Elles devraient ainsi pouvoir rouler jusque dans les années 2030.

Autres types de voiture contrôlées

Les contrôles spéciaux terminés, les CFF se concentrent désormais sur les autres mesures d'amélioration. La task force restera donc en place et coordonnera la mise en oeuvre des mesures correctrices, précisent les CFF. Ceux-ci informeront chaque semaine l'Office fédéral des transports (OFT) de l'avancée de la situation.

L'ancienne régie fédérale entend ainsi soumettre d'ici fin octobre quelque 90 voitures IC-Bt4 et 232 voitures EC à des contrôles spéciaux. Ces types de véhicules disposent d'un système de portes analogue aux voitures VU IV, bien qu'il soit plus moderne. Le reste des véhicules est lui aussi équipé de systèmes de portes plus modernes disposant d'éléments de sécurité supplémentaires.

L'OFT a ordonné un audit externe exhaustif. Il veut savoir pourquoi les CFF n'ont pas constaté ces défauts dans le cadre de la maintenance ordinaire et des contrôles.

/ATS
 

Actualités suivantes