Changer de partenaires sexuels oui, mais avec préservatif

'Les partenaires sexuels changent. Le safer sex reste'. C'est avec ce slogan que la Confédération ...
Changer de partenaires sexuels oui, mais avec préservatif

Changer de partenaires sexuels oui, mais avec préservatif

Photo: Keystone

'Les partenaires sexuels changent. Le safer sex reste'. C'est avec ce slogan que la Confédération lancera sa campagne de prévention LOVE LIFE. But: inciter les gens à se protéger, surtout s'ils changent souvent de partenaires, car le risque d'infections augmente.

Le changement de partenaires sexuels accroît de manière significative le risque de contracter une infection sexuellement transmissible, comme la gonorrhée, la chlamydia et la syphilis. 'L'utilisation d'un préservatif réduit fortement ce risque', indique vendredi l'Office fédéral de la santé publique (OFSP).

Or, les personnes ne semblent pas en avoir conscience, car les infections sexuellement transmissibles ont fortement progressé en 2015. Alors que les cas de VIH restent stables, ceux de gonorrhée ont augmenté de 23% au regard de 2014, ceux de syphilis de 7% et ceux de chlamydia de 5%.

Bien que la hausse de chlamydia s'explique en partie par des tests plus fréquents ou que la syphilis reste une épidémie circonscrite à certains groupes, ces chiffres montrent que les efforts en termes de prévention doivent être poursuivis, relève l'OFSP.

Sans remords

C'est pourquoi, la Confédération, l'Aide suisse contre le Sida et Santé sexuelle Suisse lancent dès lundi une campagne qui durera trois semaines.

Au menu: des affiches, un court-métrage diffusé dans les gares les plus fréquentées, un site internet (www.lovelife.ch) avec toutes les informations importantes, ainsi que des bannières dans les médias en ligne et sur les réseaux sociaux.

Sur les images, on voit un homme et une femme avec chacun trois partenaires différentes. Et toujours la même idée: celui qui respecte les règles du 'safer sex' peut vivre sa sexualité sans remords, peu importe le nombre de ses partenaires.

www.lovelife.ch

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus