Chasseral (BE) a été la zone la plus arrosée en Suisse romande

Certaines régions de Suisse ont enregistré de fortes précipitations depuis vendredi après-midi ...
Chasseral (BE) a été la zone la plus arrosée en Suisse romande

Les dernières pluies ont fait baisser le risque d'incendie

Photo: KEYSTONE/WALTER BIERI

Certaines régions de Suisse ont enregistré de fortes précipitations depuis vendredi après-midi. En Suisse romande, le Chasseral (BE) a été la zone la plus arrosée avec 106 mm de pluie. Ces averses ont abaissé le risque d'incendie dans plusieurs régions.

Après le Chasseral, c'est L'Auberson, dans le Jura vaudois (101 mm), et Bex (VD) (99 mm) qui ont connu les pluies les plus abondantes en Suisse romande, indique meteonews dans un communiqué diffusé lundi. Sur l'ensemble du pays, Altenrhein (SG) tient la corde avec 117 mm de pluie.

Les fortes précipitations dues aux orages qui ont éclaté vendredi et samedi ont arrosé inégalement le territoire. Certaines régions du Valais, des Grisons ou du sud du Tessin n'ont ainsi pratiquement pas eu de pluie.

Les averses ont réduit la sécheresse qui sévit en de nombreux endroits, et donc le risque d'incendie, constate meteonews. Un risque élevé de 3 sur une échelle de cinq subsiste toutefois dans les cantons suivants: Genève, Valais, Tessin, Grisons, Glaris, Uri et Argovie.

Dans les cantons de Vaud, Jura, Berne, Soleure, Lucerne, Obwald, Nidwald et des deux Bâle, le risque est 'modéré'. Les feux d'artifice des 31 juillet et 1er août pour la fête nationale devraient malgré tout pouvoir se tenir dans la plupart des cantons.

Restrictions en ville de Fribourg

En ville de Fribourg, le traditionnel feu d'artifice du 1er août aura bien lieu, mais le feu traditionnel est annulé. Les particuliers n'auront en outre pas la possibilité d'utiliser des engins pyrotechniques de divertissement. Dans le reste du canton, les communes sont laissées à leur libre choix.

En Valais, le danger d'incendie de forêts reste marqué localement. Une interdiction générale de faire du feu ne s'impose toutefois pas, mais la prudence reste de mise, indique le canton. Les feux d'artifice ne peuvent s'effectuer qu'à plus de 100 mètres d'une zone à risque.

Près des forêts ou en forêt, des feux ne peuvent être allumés que dans les endroits prévus à cet effet. Dans tous les cas, chaque foyer doit être surveillé jusqu'à sa complète extinction, souligne l'Etat du Valais.

Le canton de Glaris recommande une renonciation volontaire aux feux et aux feux d'artifice. De nombreux cantons, comme le Jura, conseillent simplement la prudence. Dans les deux Bâle, l'interdiction partielle de faire du feu en forêt a été levée.

Déficit d'eau pas comblé

Les dernières précipitations ont aussi été bienvenues pour les cultures, constate l'Union suisse des paysans (USP). Mais elles ne suffisent en aucun cas à combler le déficit d'eau dans le sol et notamment dans les nappes phréatiques.

La sécheresse de cette année n'est toutefois pas comparable à celle de l'an passé. La plupart des cultures n'en ont pas trop souffert, mais les maraîchers ont dû augmenter les arrosages, ce qui a renchéri les coûts de production. En Suisse romande, les foins ont en outre été 'maigres' dans les cantons de Vaud, Fribourg et Neuchâtel.

Les dernières précipitations n'ont par ailleurs que peu profité aux forêts. De fortes pluies en peu de temps s'écoulent surtout dans les vallées, note Massimiliano Zappa, hydrologue à l'Institut fédéral de recherches sur la forêt, la neige et le paysage WSL.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus