Christophe Darbellay: « Le tir fait partie de l'ADN de l'Helvétie »

Plus de 3000 personnes ont défilé dimanche dans les rues de Viège (VS) à l'occasion du traditionnel ...
Christophe Darbellay: « Le tir fait partie de l'ADN de l'Helvétie »

Christophe Darbellay:

Photo: Keystone

Plus de 3000 personnes ont défilé dimanche dans les rues de Viège (VS) à l'occasion du traditionnel cortège de la Fête fédérale de tir. Elles ont été applaudies sous un soleil de plomb par un public venu nombreux.

Les 'Tschäggättä' du Lötschental ont ouvert le cortège. En courant, sous leur peau d'animal, leur masque de bois et la chaleur écrasante, ils se sont amusés à effrayer quelques spectateurs ici et là. La police cantonale valaisanne a ensuite défilé en uniforme de parade.

Puis ce fut le tour des personnalités. Le conseiller fédéral Ueli Maurer et Jacques Melly ont salué le public dans une Rolls Royce rouge décapotable. Christophe Darbellay, président du comité d'organisation de la fête, et d'autres invités ont suivi, installés dans d'anciennes limousines américaines.

Chars, drapeaux et chevaux

Une trentaine de sociétés de tir cantonales avaient fait le déplacement. Tous les cantons romands étaient représentés dans le cortège et le Tessin également. Guillaume Tell et l'enfant à la pomme n'ont pas manqué la fête, défilant avec l'association de tir d'Uri.

Durant plus de deux heures, ce fut un imposant défilé de sociétés et régiments en uniforme, marchant au pas aux sons des fanfares et fifres et tambours. Accompagnés de chars, de drapeaux,de chevaux ou tirs tonitruants, ils ont été fort applaudis par le public massé le long des rues.

Fédérale, la fête de tir n'en est pas moins internationale: le public a accueilli avec chaleur des tireurs d'Europe (Belgique, Allemagne, France, Italie, Hollande) mais aussi d'Amérique (Canada, Etat-Unis), d'Afrique du Sud et de Nouvelle Zélande.

L'ADN de l'Helvétie

La partie officielle s'est déroulée dimanche matin sur la place St-Martini, noire de monde. Plusieurs personnalités ont pris la parole, dont Ueli Maurer.

Le chef du département fédéral de la défense, de la protection de la population et des sports, a dit l'importance de la fédérale de tir. Elle elle est selon lui la démonstration de racines et de valeurs suisses, comme la précision, la discipline ou la prise de responsabilité.

Pour Christophe Darbellay, président du PDC et du comité d'organisation de la fête, 'le tir est la passion historique des Suisses, il fait partie de l'ADN de l'Helvétie'. La fête fédérale de tir 2015 renforce 'nos liens avec la Suisse, toute la Suisse', a souligné le Valaisan.

Le nouveau drapeau de la Fédération sportive suisse de tir a été inauguré et béni. Une fanfare de Viège et une autre d'Argovie, où la précédente Fête fédérale de tir a eu lieu en 2010, ont animé la cérémonie.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes