Collision entre deux trains dans la région d'Oberwald

Deux trains sont entrés en collision vendredi vers 10h10 dans le tunnel Stephan-Holzer dans ...
Collision entre deux trains dans la région d'Oberwald

Onze blessés dans la collision entre deux trains en Valais

Photo: KEYSTONE/KANTONSPOLIZEI WALLIS

Un train de ferroutage a percuté un train régional vendredi vers 10h10 dans le tunnel Stephan-Holzer près d'Oberwald (VS). Onze voyageurs ont été blessés, la plupart légèrement.

Sept voyageurs légèrement blessés ont reçu des soins sur place par des médecins de la région. Trois ont été transportés en ambulance à l'hôpital de Viège et un employé de la compagnie ferroviaire Matterhorn Gotthard Bahn a été héliporté à l'hôpital de Sion. Tous ont pu quitter l'hôpital dans la journée, a indiqué la police cantonale valaisanne vendredi en fin de journée.

Les blessés sont des Suisses issus de différents cantons. Les pompiers et la protection civile ont également participé aux secours. Les trains circulaient sur la ligne entre Oberwald et Realp (UR). Le convoi de ferroutage, qui venait d'Oberwald, a percuté le flanc droit du train régional venant en sens inverse.

Enquête ouverte

Le train navette se composait d'une locomotive avec neuf wagons et était chargé d'environ 15 automobiles. Le train régional comprenait une locomotive, cinq voitures avec une trentaine de passagers, a indiqué vendredi peu avant midi la compagnie Matterhorn Gotthard Bahn.

Selon un porte-parole de la compagnie ferroviaire, la collision s'est produite sur un aiguillage. Les causes de l'accident ne sont pas encore connues. Le ministère public et le service suisse d'enquête de sécurité (SESE) ont ouvert une enquête, a précisé Mathias Volken le porte-parole de la police.

Le trafic ferroviaire entre Ulrichen et Realp est temporairement interrompu. Un service de bus est organisé. Les voyageurs doivent compter avec un trajet d'une heure supplémentaire. Le tronçon restera fermé encore samedi toute la journée. Les douze occupants du train chargé de voitures ont pu poursuivre leur route.

/ATS
 

Actualités suivantes