Confirmation du grand retour du loup dans le canton du Jura

Après le cerf, le loup marque son grand retour dans le canton du Jura. Poussé par son instinct ...
Confirmation du grand retour du loup dans le canton du Jura

Grand retour du loup confirmé dans le canton du Jura

Photo: KEYSTONE/MARTIN RUETSCHI

Après le cerf, le loup marque son grand retour dans le canton du Jura. Poussé par son instinct de recolonisation et évoluant sur les traces du cerf élaphe, sa proie de prédilection, un individu a pu être formellement identifié dans la région du Clos du Doubs.

La présence de Canis lupus était suspectée, elle est dorénavant acquise, constate la Chancellerie d'Etat. Après une attaque sur deux chèvres du côté de St-Ursanne (JU), les échantillons provenant des carcasses ont permis au Laboratoire de biologie de la conservation de l'Université de Lausanne de confirmer son ADN.

Pour rappel, le territoire de la République et Canton du Jura était exempte de loup depuis le 19e siècle, relève le communiqué publié mercredi. Le grand prédateur avait alors été pourchassé, comme la plupart des prédateurs d'ailleurs, à une époque où le gibier était devenu rare dans toute la Suisse.

130 ans d'attente

Bien que les archives cantonales fassent état de loups encore aperçus au début du 20e siècle en Ajoie et dans la vallée de la Birse à Soyhières, la mention du dernier individu abattu remonte à 1888, du côté de Beurnevésin. Un peu plus de 130 ans plus tard, le loup reprend donc sa place dans les forêts jurassiennes.

Le retour intervient dans un contexte favorable à son développement, avec un nombre record d’ongulés sauvages qui constituent ses principales proies. Avec son statut d’espèce protégée sur le plan fédéral, le loup a su reconquérir la Suisse, des Alpes à la chaîne de l'Arc jurassien, en l’espace d’une trentaine d’années.

Des appréhensions

La réapparition suscite évidemment des appréhensions au sein de la société, comme en témoigne régulièrement l'actualité à travers la Suisse. Les dernières votations fédérales sur le sujet ainsi que les récentes attaques de loups sur des bovins dans des zones d’estivage du canton de Vaud en sont les dernières manifestations.

Dans le Jura, l’Office cantonal de l’environnement s'est dit conscient mercredi de l’énergie et du temps que le retour du loup va engendrer en son sein. 'Il entend s’y préparer au mieux avec ses partenaires et avec les moyens à disposition', précise le communiqué de la Chancellerie d'Etat.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus