Davantage d'appels pour intoxications aux champignons en 2022

Le nombre d'intoxications aux champignons a connu une hausse de 25% en 2022 par rapport à l'année ...
Davantage d'appels pour intoxications aux champignons en 2022

Davantage d'appels pour intoxications aux champignons en 2022

Photo: KEYSTONE/MARTIN RUETSCHI

Le nombre d'intoxications aux champignons a connu une hausse de 25% en 2022 par rapport à l'année précédente. Les consultations fournies par la Fondation Tox Info ont, elles, crû de 2,5%.

L'augmentation du nombre d'intoxications aux champignons est due au fait que 2022 était une bonne année pour les champignons, a indiqué lundi Tox Info à Keystone-ATS. Au cours des vingt dernières années, 2022 étaient la seconde année avec les plus d'appels pour intoxications ou suspicions d'intoxication aux champignons après 2019.

Comme chaque année, les enfants en âge préscolaire étaient les principaux concernés. Ils représentaient un peu plus de 40% des consultations, généralement liées à des intoxications accidentelles, selon le communiqué de Tox Info.

Chez les jeunes, qui représentent environ 10% des appels, ce sont les intoxications intentionnelles qui sont les plus fréquentes. Il s'agit avant tout de tentatives de suicide et dans une certaine mesure d'abus de substances.

Après avoir augmenté durant la pandémie, les consultations pour tentatives de suicide sont reparties à la baisse (-4%). En tout, la fondation a reçu 4486 appels à ce sujet, a-t-elle précise à Keystone-ATS. Leur nombre n'est toutefois pas revenu au niveau pré-pandémique.

Les appels pour des intoxications accidentelles ont, eux, connu une hausse d'environ 3% à 1001. En tout, Tox Info a fourni 40'582 consultations en 2022. Les intoxications aux médicaments et aux produits ménagers étaient les plus fréquentes. Dans son communiqué, Tox Info relève une hausse des appels pour intoxications aux plantes (+9%) et aux aliments et boissons (+11%).

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus