De nouvelles coulées saccagent maisons et routes: Bregaglia isolée

La commune de Bregaglia (GR) est désormais coupée du monde, ses routes étant bouchées par deux ...
De nouvelles coulées saccagent maisons et routes: Bregaglia isolée

De nouvelles coulées saccagent maisons et routes: Bregaglia isolée

Photo: Keystone

La commune de Bregaglia (GR) est désormais coupée du monde, ses routes étant bouchées par deux nouveaux éboulements. Le premier, jeudi soir, a été suivi d'une coulée de boue qui a détruit des maisons à Bondo et Promontogno. Le second est survenu vendredi matin.

Le deuxième éboulement en quelques heures s'est abattu vers 03h00 au pied du col de la Maloja, entre Vicisoprano et Casaccia. La boue et les gravats ont fait déborder un torrent et recouvrent la chaussée sur plusieurs centaines de mètres.

La route, qui relie l'Engadine à l'Italie en passant par le Val Bregaglia italophone, restera impraticable jusqu'à vendredi soir au moins, précise à l'ats Christian Gartmann, porte-parole de la commune de Bregaglia. On ne signale aucun blessé.

Le Piz Cengalo, encore

La nouvelle et l'ancienne routes cantonales étaient déjà coupées depuis jeudi soir plus au sud, entre Castasegna et Promontogno, à l'autre extrémité du territoire communal. Vers 21h30, une coulée de boue s'est en effet déclenchée après un éboulement au Piz Cengalo, le plus important depuis le premier survenu il y a une semaine. Plusieurs pans de roches instables se sont détachés alors qu'un violent orage sévissait.

La coulée de boue a traversé le Val Bondasca jusque dans le bassin de rétention de Bondo. Remplissant le bassin partiellement vidé depuis la dernière coulée, il y a une semaine, elle a ensuite recouvert la nouvelle route cantonale ainsi que le lit du ruisseau Maira. Selon la commune, l'ancienne route cantonale est également sous la boue, coupant ainsi l'accès au vallon. La remise en état de la chaussée devrait durer plusieurs jours.

Courant électrique d'urgence

D'autres villages situés à une dizaine de minutes à pied de Bondo ont aussi été touchés. La localité de Promontogno est privée de courant électrique. Un système d'alimentation d'urgence fournit entretemps en électricité une partie des zones touchées. Personne n'a encore été évacué dans ce lieu-dit.

Les habitants du village de Spino ont, eux, quitté les lieux d'eux-mêmes et des clients d'un hôtel ont été acheminés en lieu sûr. Deux personnes âgées, coincées dans un bâtiment, ont pu être secourues par la Rega. Aucun des deux n'est blessé.

Plusieurs maisons ont été endommagées à Spino. A Promontogno, Sotoponte et à Bondo, des habitations ont été entièrement détruites. Certaines des rues de ce dernier village alors épargnées par le premier glissement de terrain étaient couvertes de boue jeudi.

Dramatique

Selon Roman Rüegg de la police cantonale des Grisons, l'ampleur de la coulée ne peut pas encore être précisément évaluée. Mais elle est importante, complète l'état-major de la commune de Bregaglia.

Aucun blessé n'a été recensé. Mais le bruit de l'effondrement de la roche et la coulée qui a suivi ont ébranlé les habitants de la région. Cela a été dramatique pour eux, a-t-il relevé, interrogé par la SRF.

Entre jeudi soir et vendredi matin, une cinquantaine de personnes étaient engagées sur le terrain. Parmi elles, des spécialistes de l'armée et des collaborateurs des services électriques de la ville de Zurich.

Aide de la Chaîne du Bonheur

Eboulements et coulées de boues se succèdent depuis plus une semaine dans le Val Bregaglia et son vallon latéral de Bondasca. En raison des fortes pluies annoncées, l'état-major de Bregaglia avait prévenu les habitants jeudi qu'un nouveau glissement de terrain était probable dans la région. Entre 500'000 et un million de mètres cubes de roches instables risquent encore de se détacher du Piz Cengalo.

Mercredi 23 août, trois millions de mètres cubes s'étaient déjà détachés de la montagne. L'éboulement a emporté huit promeneurs - toujours portés disparus et qui n'ont probablement pas survécu, selon les autorités - endommagé des mayens et détruit des étables.

La région reçoit par ailleurs de plus en plus de gestes de solidarité. La Chaîne du Bonheur a annoncé jeudi une aide immédiate de 260'000 francs, destinée aux particuliers et aux PME. Et Parrainage suisse des communes de montagne avait déjà annoncé mercredi une aide de 500'000 francs. Les deux organisations ont par ailleurs ouvert un compte ou un fonds spécial pour Bondo.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus