Décès de l'ancien secrétaire d'Etat Franz Blankart

L'ancien secrétaire d'Etat Franz Blankart est décédé dimanche à l'âge de 84 ans, a indiqué ...
Décès de l'ancien secrétaire d'Etat Franz Blankart

Décès de l'ancien secrétaire d'Etat Franz Blankart

Photo: KEYSTONE/EDI ENGELER

L'ancien secrétaire d'Etat Franz Blankart est décédé dimanche à l'âge de 84 ans, a indiqué son épouse à Keystone-ATS. Le diplomate a fait carrière au sein du Département fédéral des Affaires étrangères (DFAE) et du Département fédéral de l'Economie (DFE).

Il a été notamment chef du Bureau de l'intégration à Berne, ambassadeur à Genève, directeur de l'Office fédéral des Affaires économiques extérieures (OFAEE) et négociateur en chef pour l'Espace économique européen. Il n'est pas mort du Covid-19, a précisé Anne Blankart.

Né en 1936 à Bâle, citoyen de Lucerne, Franz Blankart a entamé sa carrière auprès de la Confédération comme attaché d'ambassade à La Haye en 1965. Ensuite, il a participé à d'innombrables négociations pour la Suisse.

Dans les années 1970, Franz Blankart a participé aux négociations d'adhésion de la Suisse à l'Association européenne de libre échange (AELE) avant de prendre en main la tête du Bureau de l'intégration (1973-80). En 1984, il a été nommé délégué du Conseil fédéral aux accords commerciaux.

Après son accession à la tête de l'OFAEE en 1986, il a dirigé deux négociations particulièrement importantes: celles du cycle de l'Uruguay Round auprès du GATT (1987-93) et celles pour l'adhésion de la Suisse à l'Espace économique européen (1990-92).

Le règne de Franz Blankart à l'OFAEE, jusqu'en 1998, coïncide pratiquement avec celui de Jean-Pascal Delamuraz à la tête du DFE. Le secrétaire d'Etat avait pris la direction de l'office fédéral le 1er novembre 1986, deux mois avant l'arrivée du conseiller fédéral vaudois.

Critiques sévères

Peu avant son départ de l'OFAEE, M. Blankart avait sévèrement critiqué lors d'une conférence à l'Université de Bâle la politique européenne de la Suisse. La tactique adoptée depuis 1992 est une erreur, estimait le secrétaire d'Etat, qui s'en est pris violemment à la politique suivie par les conseillers fédéraux Felber et Delamuraz et notamment à la demande d'adhésion, jugée prématurée.

Franz Blankart était au bénéfice d'une formation académique très diversifiée, ayant étudié la philosophie, la littérature allemande, l'histoire de l'art, l'économie et le droit. Membre du parti radical, devenu PLR, il était colonel à l'armée et père de deux enfants.

Il a également enseigné à Genève aux instituts universitaires d'Etudes européennes et des Hautes études internationales (de 1974 à 2002) et fut président de la Fondation en faveur de l'Art chorégraphique et du Prix de Lausanne.

/ATS
 

Actualités suivantes