Démantèlement d'un trafic d'héroïne à partir du canton de Fribourg

Un vaste réseau de trafic d'héroïne vient d'être démantelé dans le cadre d'une enquête de la ...
Démantèlement d'un trafic d'héroïne à partir du canton de Fribourg

Démantèlement d'un trafic d'héroïne à partir du canton de Fribourg

Photo: Police cantonale Fribourg

Un vaste réseau de trafic d'héroïne vient d'être démantelé dans le cadre d'une enquête de la Police cantonale fribourgeoise menée par le Ministère public du canton. L'affaire porte sur des dizaines de kilos de drogue et une valeur marchande d'un million de francs.

Les autorités de poursuite pénale fribourgeoises disent, dans un communiqué publié mardi, avoir démantelé en plusieurs étapes une organisation criminelle albanaise active dans le trafic d’héroïne. Son activité se déployait dans les cantons de Fribourg, de Berne, de Vaud et de Genève.

L’instruction menée par le Ministère public fribourgeois a duré environ une année. Elle a permis d’interpeller douze personnes dans les cantons concernés, précise le communiqué. Deux autres personnes ont été interpellées à l’étranger et extradées vers la Suisse pour les besoins de l’enquête.

Cachettes en forêt

Les investigations des enquêteurs de la Police cantonale fribourgeoise ont démontré que la drogue arrivait en grosse quantité en Suisse. Elle était ensuite coupée, reconditionnée et rapidement remise aux revendeurs du réseau criminel.

Ces derniers logeaient notamment dans les districts fribourgeois de la Singine et de la Gruyère et se déplaçaient dans les quatre cantons pour accomplir leurs affaires. A cette fin, ils entreposaient parfois l’héroïne dans des cachettes en forêt.

Les opérations ont permis de saisir une quantité totale de 8,5 kilos d’héroïne et environ 10,5 kilos de produit de coupage (paracétamol et caféine). Quelque 50'000 francs ont par ailleurs été saisis.

Un million de francs

En tout, la bande a écoulé plusieurs dizaines de kilos d’héroïne dans les cantons de Fribourg, Berne, Vaud et Genève. La valeur en jeu est estimée à un million de francs. Les auteurs présumés ont été dénoncés auprès du Ministère public et seront jugés devant un tribunal.

La Police cantonale fribourgeoise met en exergue la bonne collaboration avec les instances de poursuites pénales bernoises, vaudoises et genevoises. Sans celle-ci, le démantèlement du trafic de stupéfiants n’aurait pas été possible, note-t-elle dans le communiqué.

/ATS
 

Actualités suivantes