Démonstration de force de la gauche en Ville de Genève

Aucun des candidats à l'exécutif de la Ville de Genève n'est parvenu à être élu au premier ...
Démonstration de force de la gauche en Ville de Genève

Démonstration de force de la gauche en Ville de Genève

Photo: KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI

Aucun des candidats à l'exécutif de la Ville de Genève n'est parvenu à être élu au premier tour dimanche, lors des élections municipales genevoises. Socialistes et Verts ont toutefois montré leur force. Ils virent en tête avant le deuxième tour, fixé le 5 avril.

Parmi les cinq membres du conseil administratif de la Ville de Genève, le socialiste Sami Kanaan était le seul à se représenter. Il a profité de sa visibilité en recueillant 18'138 suffrages, soit le total le plus élevé des seize candidats qui se sont lancés dans la course, à environ 1500 voix de la majorité absolue.

Derrière lui, sa camarade de parti Christina Kitsos a obtenu 16'798 suffrages. Les deux candidats des Verts suivent. Frédérique Perler a récolté 15'140 voix, Alfonso Gomez 14'304. Les quatre candidats, qui figuraient sur la même liste, ont déclaré souhaiter repartir ensemble pour l'échéance du 5 avril.

Le PLR Simon Brandt, avec 10'932 suffrages, se trouve quelque peu distancé par le quatuor de tête. Il devance la démocrate-chrétienne Marie Barbey (10'407 voix). M.Brandt appelle à un soutien de l'UDC et du MCG au second tour. Une éventualité qui n'est toutefois pas du goût de l'allié PDC.

Désunion

La candidate des Vert'libéraux Susanne Amsler arrive en septième position, avec 9746 suffrages. La gauche de la gauche, partie désunie dans la campagne, pourrait, de son côté, perdre son siège au sein de l'exécutif. Maria Perez, du Parti du Travail, a récolté 9492 voix. Pierre Bayenet, d'Ensemble à gauche, en a recueilli 9328.

Alia Chaker Mangeat (PDC) a obtenu 7546 suffrages. Elle a annoncé son retrait de la course. La droite dure, quant à elle, marque le pas. L'ancien conseiller d'Etat démocrate-chrétien Luc Barthassat, qui défend désormais les couleurs du MCG, a recueilli 7317 suffrages, son collègue de parti Daniel Sormanni 6915.

Les deux candidats UDC suivent. Christo Ivanov a obtenu 6565 voix, alors que Pascal Altenbach en a récolté 5927. Sanja Duvnjak, de la liste Egalité et Equité, a recueilli 2387 suffrages. Enfin, fermant la marche, Pascal Spühler, du Parti populaire genevois, n'a réussi à convaincre que 2150 électeurs.

Exécutif 100% féminin ?

Le second tour doit avoir lieu le 5 avril. La date restera toutefois à confirmer en pleine pandémie de coronavirus. Ailleurs qu'en Ville de Genève, la socialiste Carole-Anne Kast a été élue au premier tour à Onex. Elle devance deux autres femmes. La commune pourrait avoir un exécutif entièrement féminin après le second tour.

A Vernier, le socialiste Martin Staub a également été élu dimanche. Le MCG Thierry Cerrutti se place en quatrième position et n'est pour l'instant pas en ballottage favorable. A Meyrin, autre grande commune du canton, la socialiste Nathalie Leuenberger conserve son poste dès le premier tour.

A Lancy, c'est le Vert Damien Bonfanti qui se trouve également réélu, sans avoir besoin d'un deuxième tour. A Carouge, les deux magistrates sortantes sont réélues. La socialiste Stéphanie Lammar a obtenu 3385 suffrages, alors que la PLR Anne Hiltpold a recueilli 2942 voix. A Thônex, le PDC Bruno Primo Da Silva est élu.

La progression verte

Un vent vert a également soufflé sur l'élection des délibératifs des communes. En Ville de Genève, les écologistes obtiennent 18 sièges, soit un gain de dix sièges. Leurs alliés socialistes restent à 19 sièges. Ensemble à gauche aura sept représentants dans le nouveau délibératif. Avec 44 sièges, la gauche redevient majoritaire.

A droite, le PLR perd un siège et n'en a plus que 14. Le PDC voit sa représentation fondre de trois élus, avec désormais 8 sièges. L'UDC gagne un siège et aura désormais 7 représentants. Le MCG, en revanche, fait la grimace. Le mouvement populiste n'a plus que 7 sièges, soit 4 de moins que lors de la législature qui s'achève.

Les Verts ont gagné des sièges dans une quinzaine de communes. Les Vert'libéraux profitent également de cet élan écologiste. Souvent alliés au PDC, ils confirment les bons résultats qu'ils avaient obtenus lors des élections fédérales de l'automne en entrant dans les délibératifs de plusieurs communes.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus