Des ONG dénoncent des rapatriements forcés depuis la Suisse

Plusieurs ONG humanitaires demandent l'arrêt immédiat des rapatriements forcés depuis la Suisse ...
Des ONG dénoncent des rapatriements forcés depuis la Suisse

Des ONG dénoncent des rapatriements forcés depuis la Suisse

Photo: KEYSTONE/MARTIAL TREZZINI

Plusieurs ONG humanitaires demandent l'arrêt immédiat des rapatriements forcés depuis la Suisse vers l'Ethiopie. Selon elles, le Secrétariat d'Etat aux migrations (SEM) a organisé un vol mercredi vers Addis Abbeba.

Cinq demandeurs d'asile étaient à bord, selon un communiqué de la section vaudoise de la Ligue suisse des droits de l'Homme.

La situation en Éthiopie est jugée particulièrement précaire par de multiples organisations, comme Amnesty International ou l'Organisation suisse d'aide aux réfugiés (OSAR), rappelle la ligue. Malgré cela, la Suisse et le SEM ont décidé de renvoyer mercredi cinq Éthiopiens par vol spécial.

Ces expulsions mettent en danger l’intégrité des personnes concernées dans un pays où les violences ethniques font rage, poursuit le communiqué envoyé mercredi soir. Et ceci dans un contexte de pandémie mondiale.

L’accord de réadmission signé entre l’Éthiopie et la Suisse en 2018 doit par ailleurs être remis en question, demandent les signataires. Depuis la signature de ce traité, le pays est passé par la guerre civile et est proie à une instabilité politique permanente, soit suffisamment d’éléments nouveaux pour que la validité de l’accord soit questionnée.

Deux des demandeurs d'asile expulsés étaient détenus à l'établissement de détention administrative de Frambois (GE). Selon un comité de soutien, ils étaient en grève de la faim depuis quelques jours. La police est venue les chercher mercredi, selon le comité. L'un d'eux aurait été transféré aux Hôpitaux universitaires de Genève (HUG). Des manifestations de solidarité ont eu lieu à Frambois et devant les HUG.

/ATS
 

Actualités suivantes