Des perturbations à Berne entraînent des annulations de trains

Environ la moitié des trains entre Berne et Zurich sont annulés vendredi matin. Motif: la circulation ...
Des perturbations à Berne entraînent des annulations de trains

Journée de paralysie à la gare de Berne vendredi

Photo: 20201002T173936+0200www.sda-ats.ch20201002phf92761urn:newsml:www.sda-ats.ch:20201002:phf9276:1N20201002T173936+020020201002T173936+0200Le pantographe hors du train ICE allemand, qui s'est retrouvé bloqué vendredi matin entre Berne et Wankdorf.Le pantographe hors du train ICE allemand, qui s'est retrouvé bloqué vendredi matin entre Berne et Wankdorf.BernLe pantographe hors du train ICE allemand, qui s'est retrouvé bloqué vendredi matin entre Berne et Wankdorf.Le pantographe hors du train ICE allemand, qui s'est retrouvé bloqué vendredi matin entre Berne et Wankdorf.

Le trafic ferroviaire est-ouest à partir de Berne a été perturbé toute la journée vendredi en raison d'une ligne aérienne arrachée à la gare de Berne. Près de 400 passagers de deux trains bloqués entre Berne et Wankdorf ont dû être évacués vendredi matin.

Des dizaines de milliers de pendulaires ont vu leur temps de trajet passablement allongé vendredi. Une perturbation s'est produite vers 08h30 vendredi matin, juste devant l'entrée est de la gare de Berne. En cause: l'IC61 en provenance de Bâle a arraché une ligne aérienne, a expliqué le porte-parole des CFF, Raffael Hirt lors d'un point de presse convoqué à la hâte vendredi à midi.

Les trains en provenance de l'est de la Suisse n'ont pas pu approcher la gare de Berne pendant des heures. Vendredi matin, environ la moitié des convois entre Berne et Zurich ont été annulés, le secteur entre Berne et Wankdorf est un passage obligé pour tous les trains alémaniques à destination de Berne.

Les RER ont en grande partie à nouveau circulé dès 18h00, a précisé en soirée Raffael Hirt. Les premiers trains grande distance ont pu rouler à partir de 19h00. A 20h00, tous ont circulé. Mais il faudra du temps pour que l'horaire retrouve son rythme normal, a-t-il ajouté.

Deux trains se sont retrouvés bloqués vendredi matin: un IC de la Deutsche Bahn et un RER des CFF, qui aurait dû aller à Thoune. Les 300 à 400 passagers ont pu être évacués sans problème après avoir dû faire preuve de patience.

Pour assurer le trafic, les CFF ont élaboré un plan d'urgence en organisant des déviations à grande échelle et en offrant des solutions de remplacement aux nombreux voyageurs bloqués sur les quais. Ensuite, il s'est agi de déplacer les trains bloqués, de prendre les dégâts en photo puis d'organiser les travaux de réparation.

Emprunter la ligne du pied du Jura

Les trains des grandes lignes transversales ont fait demi-tour. Les Romands ont été épargnés car ils ont pu emprunter la ligne du pied du Jura pour se rendre à Berne via Neuchâtel. La liaison avec l'Oberland bernois s'est faite par la ligne Zollikofen-Ostermundigen, sans arrêt à Berne.

Le Regionalverkehr Bern-Solothurn (RBS) est venu en renfort des CFF: la ligne RBS S8 a fonctionné avec du matériel roulant supplémentaire (trains plus longs), a précisé un porte-parole.

Les perturbations devraient durer jusqu'en soirée. Les voyageurs sont invités à consulter les horaires régulièrement et à écouter attentivement des annonces dans les gares; et s'ils le peuvent, à éviter de prendre le train impliquant un passage par Berne.

Remboursement

Selon le porte-parole des CFF, les passagers mis en difficulté par les interruptions et les retards de trains pourraient se faire rebourser en déposant une demande auprès du service clientèle des CFF. Des dizaines de milliers de personnes à travers la Suisse ont subi des inconvénients majeurs en raison de l'incident vendredi.

Grâce à un changement de politique, le remboursement en cas de retard sera amélioré dès l'an prochain. Les voyageurs y auront désormais droit en cas de retard de plus d'une heure. Si celui-ci est supérieur à une heure, les voyageurs disposant de billets aller simple recevront 25% du tarif de retour. Si c'est plus de deux heures, 50% seront indemnisés.

Les abonnés ne sont pas non plus oubliés. Le montant est basé sur la valeur quotidienne de l'abonnement. 'Ce dispositif aurait pu être actionné aujourd'hui, car les nouvelles valeurs seuils ont été atteintes', a souligné le porte-parole des CFF.

Un retour à la normale devait prendre un certain temps vendredi. Mais les CFF ne s'attendaient pas à des conséquences majeures de la panne sur le trafic samedi matin.

Une ligne de contact a également été endommagée vendredi matin dans la banlieue de Schönbühl (BE). Le trafic ferroviaire entre Berthoud (BE) et Berne était donc aussi limité. À Schönbühl, le trafic fonctionnait sur une seule voie.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus