Des scientifiques demandent une stratégie européenne

La virologue genevoise Isabella Eckerle s'inquiète de l'expansion de la nouvelle variante du ...
Des scientifiques demandent une stratégie européenne

Des scientifiques demandent une stratégie européenne

Photo: KEYSTONE/ANTHONY ANEX

La virologue genevoise Isabella Eckerle s'inquiète de l'expansion de la nouvelle variante du coronavirus en Grande-Bretagne. Les premiers constats montrent non seulement que la variante est plus contagieuse, mais aussi qu'elle domine toutes les autres outre-Manche.

'Nous ne savons en revanche pas encore si cette évolution est provoquée par le virus lui-même ou si elle est influencée par d'autres facteurs, par exemple si elle a été renforcée par des mesures insuffisantes prises dans la région pour lutter contre le virus', explique la virologue dans une interview dans le SonntagsBlick.

Si le virus lui-même se transmet effectivement plus facilement, son endiguement sera d'autant plus difficile. Cela pourrait aussi provoquer davantage de morts. Cette évolution est à la base de l'appel de scientifiques de mettre en place une stratégie commune pour toute l'Europe.

Le coronavirus ne respecte aucune frontière. 'Si nous voulons passer le cap de ces prochains mois, tous les pays doivent tirer à la même corde', estime Isabella Eckerle. Le mieux serait que tous les pays prennent des mesures de lutte similaires. Toute l'Europe aurait besoin d'un confinement coordonné.

Plus de 350 scientifiques de toute l'Europe ont appelé à une réponse commune à la pandémie, écrit la NZZ am Sonntag. Pour la Suisse, neuf scientifiques ont signé l'appel, notamment l'ancien président de la Task Force de la Confédération Matthias Egger, quatre autres membres de la Task Force et Isabella Eckerle.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus