Des sympathisants présumés de l'EI rapatriés en Suisse

Une famille suisse de trois personnes a été rapatriée jeudi de Turquie. Le Ministère public ...
Des sympathisants présumés de l'EI rapatriés en Suisse

Des sympathisants présumés de l'EI rapatriés en Suisse

Photo: KEYSTONE/TI-PRESS/GABRIELE PUTZU

Une famille suisse de trois personnes a été rapatriée jeudi de Turquie. Le Ministère public de la Confédération (MPC) a ouvert une procédure pénale pour violation présumée de la loi interdisant le groupe Etat islamique (EI).

Cette famille était installée en Turquie. Les autorités d'Ankara ont décidé de l'expulser pour des raisons de police des étrangers, a indiqué vendredi le MPC à Keystone-ATS. Les trois personnes sont arrivées en Suisse jeudi soir.

A leur arrivée, elles ont été interrogées par des représentants des services de sécurité helvétiques, mais n'ont pas été placées en détention. Le MPC a ouvert une procédure pénale. La présomption d'innocence doit prévaloir, a-t-il ajouté, sans autre précision. Il donnera des informations dans le courant de la semaine prochaine.

Les services du procureur général Michael Lauber précisent que ces trois personnes ne se sont pas rendues dans les zones contrôlées par le groupe EI en Syrie et en Irak. Il ne s'agit donc pas à ses yeux de 'revenants de l'EI'.

Les autorités fédérales connaissent les noms de plusieurs combattants de l'EI possédant un passeport helvétique. Aucun d'entre eux n'a jusqu'ici été rapatrié. Le Conseil fédéral a décidé que la Confédération ne procéderait pas activement au rapatriement de ces personnes, mais que les djihadistes suisses devaient être punis si c'est possible dans le pays où ils ont commis leurs actes.

Par ailleurs, 60 à 70 procédures pénales sont actuellement en cours en suisse contre des sympathisants de groupes terroristes, accusés de propagande sur internet. Ces activités violent la loi fédérale interdisant les groupes Al-Qaïda et EI et les organisations qui leur sont proches.

/ATS
 

Actualités suivantes