Des vents à plus de 110 km/h à l'approche d'une dépression orageuse

Des vents violents ont soufflé à plus de 110 km/h, y compris en plaine, samedi matin à l'approche ...
Des vents à plus de 110 km/h à l'approche d'une dépression orageuse

La dépression orageuse

Photo: KEYSTONE/LAURENT GILLIERON

Des vents violents ont soufflé à plus de 110 km/h, y compris en plaine, samedi avec l'arrivée de la dépression orageuse 'Luis'. La plus forte rafale a été enregistrée en soirée, sur le Moléson, selon MétéoSuisse.

Samedi près de Berne, une rafale a été enregistrée à 122,8 km/h sur la montagne du Bantiger, selon les services de MétéoSuisse, contactés par Keystone-ATS. Le vent a atteint 114,1 km/h sur le Chasseral dans le Jura bernois.

En soirée, l'Uetliberg, près de Zurich, a enregistré des rafales de 123 km/h. Des maximales de 130 km/h ont même été atteintes sur le Moléson, dans le canton de Fribourg.

En plaine, des mesures à 110,5 km/h ont été effectuées à Egolzwil (LU) et à 107,3 km/h à Schaffhouse. Toujours en plaine, mais en Suisse romande cette fois, Bressaucourt en Ajoie (JU) a connu des rafales à 103 km/h, Delémont (JU) à 98 km/h, Mathod (VD) à 89 km/h, Fribourg à 87,1 km/h et Cressier (NE) à 86 km/h.

Chutes d'arbres en Suisse romande

Contactées en fin d'après-midi par Keystone-ATS, la police fribourgeoise a indiqué que la commune de Montagny a subi une coupure de courant, sans toutefois pouvoir donner davantage de détails. Dans le canton, les pompiers et la police ont dû intervenir une vingtaine de fois, surtout pour des chutes d'arbres ou de branchages, qui n'ont toutefois pas provoqué de dégâts majeurs.

La police cantonale bernoise a, elle, reçu environ 65 annonces en lien avec la dépression orageuse entre 08h00 et 16h15. A la connaissance du porte-parole Joël Regli, il n'y a pas eu d'incidents majeurs. Les interventions concernaient principalement des chutes d'arbres, de branchages ou de panneaux de signalisation.

La police du canton de Zurich a aussi reçu de nombreux appels pour des incidents, une soixantaine entre 11 heures et 16 heures, selon un porte-parole contacté. Il s'agissait principalement de branches cassées, d'arbres tombés, de barrières de chantier ou d'échafaudages mis à mal par les bourrasques comme à Dietikon.

Un bateau sur le lac de Zurich, rempli d'eau a dû être pompé. Et l'Appenzeller Bahnen n'a pas circulé entre Appenzell et Wasserauen jusqu'à 19 heures en raison des forts vents.

Dans le canton de Vaud, la police est intervenue sept fois samedi en raison du vent, principalement pour des arbres tombées sur la chaussée. Egalement sollicitées, les polices cantonales jurassienne, neuchâteloise et genevoise n'ont en revanche pas fait état de dégâts ou d'incidents causés par les vents tempétueux.

Jusqu'à 140 km/h en montagne

MétéoSuisse a émis des avis de vent de degré 2 ('danger limité') et 3 ('danger marqué') sur 5 pour tout le versant nord des Alpes, jusqu'à samedi soir à 20 heures. Le pied du Jura, le Plateau et la Suisse orientale devraient être exposés à un 'vent tempétueux'. La région lémanique et le Valais devraient être frappés moins fortement.

Des vents similaires à ceux de la dépression orageuse 'Klaus' de jeudi devraient souffler en montagne au plus fort de la tempête. Ceux-ci pourraient atteindre jusqu'à 140 km/h selon MétéoSuisse. Les promenades en forêt sont fortement déconseillées.

Après 'Luis', le froid et la neige

Après le passage de 'Luis', le froid s'installera. Dimanche, la limite pluie-neige devrait se situer entre 400 et 700 mètres d'altitude.

Sur le versant nord des Alpes et dans les Préalpes, entre 50 centimètres et un mètre de neige fraîche sont attendus jusqu'au milieu de la semaine prochaine. Une alerte de niveau 3 ('danger marqué') a été émise par MétéoSuisse, jusqu'à mardi, pour les Alpes glaronnaises et bernoises. Danger limité (niveau d'alerte 2) dans le reste des Alpes.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus