Deux conseillers fédéraux inaugurent la Maison Suisse à Davos

Le président de la Confédération Ueli Maurer et le ministre des affaires étrangères Ignazio ...
Deux conseillers fédéraux inaugurent la Maison Suisse à Davos

Deux conseillers fédéraux inaugurent la Maison Suisse à Davos

Photo: KEYSTONE/LAURENT GILLIERON

Le président de la Confédération Ueli Maurer et le ministre des affaires étrangères Ignazio Cassis ont officiellement inauguré la Maison Suisse mardi à Davos (GR). Alain Berset et Guy Parmelin étaient aussi présents à la réception.

'C'est un rêve qui se réalise', a déclaré le président de la Confédération en inaugurant cette première Maison Suisse lors du Forum économique mondial. Et d'ajouter qu'il est important que la Suisse soit plus présente au WEF et en profite davantage, car ce dernier jouit également de la réputation de la Suisse.

Le ministre des affaires étrangères a, lui, indiqué aux invités - parlementaires, représentants du monde politique, économique, académique ou de l'administration - que cette maison était la leur et qu'ils ne devaient pas hésiter à l'utiliser pour mener des dialogues et des échanges. Ceux-ci sont importants pour réfléchir à l'avenir de notre pays.

Gouvernance, migration, cybersécurité

Lui-même a placé son séjour à Davos sous le slogan 'Visions, innovations, perspectives', a rappelé le Tessinois. Au cours de sa première journée dans la station grisonne, le ministre PLR a rencontré le ministre éthiopien des affaires étrangères, le premier ministre géorgien Mamuka Bakhdatze ainsi que le CEO de Microsoft Brad Smith.

'Le processus de paix entre l'Ethiopie et l'Erythrée a été le point central de nos discussions', a expliqué M. Cassis à Keystone-ATS. L'Ethiopie a maintenant besoin de plus de prospérité, mais aussi de savoir-faire, notamment en matière de bonne gouvernance. La Suisse va intensifier son aider dans ce domaine, a-t-il précisé.

Avec son homologue géorgien, M. Cassis a notamment évoqué la légère augmentation de travailleurs migrants en provenance de ce pays du Caucase suite à l'abolition de la nécessité d'obtenir un visa pour entrer dans l'espace Schengen. La Géorgie est consciente de cela et la Suisse a depuis longtemps un accord de réadmission avec ce pays, a précisé le ministre.

Lors de sa rencontre avec le CEO de Microsoft, il a été question de cybersécurité et notamment de quelle manière rendre internet plus sûr. Microsoft a signé l'Appel de Paris pour la confiance et la sécurité dans le cyberespace, a rappelé le ministre.

Affaire Kashoggi réglée

Le ministre des finances et président de la Confédération Ueli Maurer s'est entre autres entretenu avec ses homologues saoudien, israélien et néo-zélandais. Ensemble, ils ont discuté de la possibilité de se réunir une fois entre petits pays et de définir des buts communs, peut-être en été à Washington.

Interrogé sur sa relation avec le ministre saoudien, M. Maurer a expliqué que l'affaire Kashoggi n'était plus un problème depuis longtemps. 'Nous avons décidé de poursuivre le dialogue financier et de normaliser les relations', a-t-il ajouté.

Banques de développement

Le nouveau ministre de l'économie Guy Parmelin s'est montré satisfait de ses rencontres avec ses homologues sud-africain et égyptien de même que celle avec les représentants des banques multilatérales de développement. Avec ces derniers, il a discuté la manière dont l'efficacité de ces banques pouvait être améliorée au niveau de l'investissement, a-t-il expliqué à Keystone-ATS.

La satisfaction régnait également du côté du ministre de la santé Alain Berset. Il s'est entretenu avec le ministre chilien du développement social et a eu 'beaucoup de contacts informels'.

Dotée d'un budget de 100'000 francs, la Maison Suisse a pris ses quartiers dans la patinoire du HC Davos. Quatre événements officiels y sont prévus.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus