Deux trafiquants de chiens et de chats interpellés à Genève

Deux trafiquants présumés de chiens et de chats ont été interpellés lundi en flagrant délit ...
Deux trafiquants de chiens et de chats interpellés à Genève

Deux trafiquants de chiens et de chats interpellés à Genève

Photo: KEYSTONE/EPA DPA/PATRICK PLEUL

Deux trafiquants présumés de chiens et de chats ont été interpellés lundi en flagrant délit à Genève. Ces individus sont soupçonnés d'avoir écoulé illégalement au moins 24 chiots et cinq chatons en Suisse.

L'origine inconnue des animaux était blanchie par une identification suisse, indique jeudi le Département de la sécurité, de l'emploi et de la santé (DSES) dans un communiqué. Lors de l'interpellation, deux chats non identifiés ainsi que des carnets de vaccination roumains ont été trouvés dans la voiture des prévenus.

Le trafic démantelé suite à une action ordonnée par le Ministère public et conduite par la police judiciaire et le service des affaires vétérinaires (SCAV) concernait principalement des bichons maltais et des chatons de différentes races. Il a fallu des mois d'enquête pour interpeller les deux individus, dont un est un récidiviste en la matière.

Le système mis en place était bien rodé. Les animaux d'origine inconnue étaient identifiés avec des puces suisses auprès de vétérinaires genevois, ceci en usurpant des identités de détenteurs réels, précise le DSES. Les animaux étaient ensuite vendus sur internet pour plusieurs milliers de francs.

Prudence

Les acquéreurs de ces animaux aux origines douteuses sont aussi des victimes de ce trafic. Le SCAV met tout en oeuvre pour que les animaux puissent rester chez leurs propriétaires. Des mesures seront éventuellement ordonnées pour assurer la santé publique.

Le DSES rappelle que le trafic illégal d'animaux de compagnie est un marché juteux réalisé au détriment de l'animal. L'acheteur s'expose à de nombreux risques, dont celui mortel de la rage. Le SCAV recommande donc la prudence: il faut se renseigner avant d'acheter un animal de compagnie sur internet et éviter de traiter avec des inconnus.

/ATS