Dimanche 14 juin 2015

Les titres de la presse de dimanche sont: Le Matin Dimanche/NZZ am Sonntag/SonntagsBlick/Schweiz ...
Dimanche 14 juin 2015

Dimanche 14 juin 2015

Photo: Keystone

Les titres de la presse de dimanche sont:

Le Matin Dimanche/NZZ am Sonntag/SonntagsBlick/Schweiz am Sonntag: Le thème du franc fort occupe les pages de plusieurs journaux dominicaux. Pour en limiter les effets, le professeur en politique monétaire Sergio Rossi propose dans Le Matin Dimanche de prélever un centime sur tout achat de 100 francs effectué sur le marché des devises. Le but serait d'alimenter un fonds de deux milliards par an et de déprécier le franc. Dans le SonntagsBlick, Joos Sutter, patron de Coop, soutient l'instauration d'un nouveau taux plancher de l'euro, tandis que le directeur du centre de recherches conjoncturelles (KOF), Jan-Egbert Sturm, critique la 'surévaluation interminable' de la monnaie helvétique: la Banque nationale suisse n'avait certainement pas prévu que le franc resterait fort si longtemps, souligne-t-il. Valentin Vogt, président de l'Union patronale suisse (UPS), annonce dans la NZZ am Sonntag la perte de 30'000 emplois dans les six mois si le statu quo se maintient.

Le Matin Dimanche/SonntagsZeitung: A la veille des élections fédérales, l’UDC sort l’artillerie lourde contre les réfugiés. Si ses propositions ne sont pas entendues, elle lancera une initiative populaire. Selon Le Matin Dimanche, l'UDC va proposer au Parlement un moratoire sur l’asile jusqu’à nouvel ordre, soit le gel des admissions définitives, excepté pour les réfugiés qui pourraient justifier leur provenance d’un pays en guerre. Ceux-ci auraient le droit de rester temporairement en Suisse et devraient rentrer chez eux dès le retour de la paix. Autre proposition: l’installation de centres d’accueil à l’étranger. L’UDC veut une séance extraordinaire du Parlement sur l'asile cet automne déjà, selon la SonntagsZeitung.

Le Matin Dimanche/SonntagsZeitung: Johann Schneider-Ammann vole quatre fois plus que ses collègues en hélicoptère. Le ministre a passé 96 heures et 58 minutes dans les appareils de la Confédération en 2014, contre 24 heures et 23 minutes en moyenne pour les autres membres du Conseil fédéral, selon un document interne du département obtenu par Le Matin Dimanche. Le Bernois a indiqué via son chef de presse que 'le chef du Département fédéral de l’économie, de la formation et de la recherche (DEFR) utilise les moyens du service de transport aérien de la Confédération exclusivement dans le cadre de ses fonctions, et uniquement lorsque cela est nécessaire'.

Le Matin Dimanche: Le National va se pencher jeudi sur l'initiative populaire 'économie verte' et son contre-projet indirect, qui risque d'être balayé par les élus. Dans 'Le Matin Dimanche', la coprésidente des Verts Adèle Thorens, qui craint que l'on ne jette 'trois années de travail à la poubelle', dénonce 'une campagne virulente' d'economiesuisse. L'initiative des Verts, qui pourrait être soumise au peuple sans contre-projet, exige que la Suisse réduise son empreinte écologique à une seule planète au lieu de trois d'ici 2050. La révision de la loi sur l'environnement proposée par le gouvernement soutient une gestion 'efficace' des ressources naturelles, qui tient compte du rapport coût-utilité des mesures.

Le Matin Dimanche: Des victimes de vols du village d’Astano ont récolté 5000 signatures afin que les cinq postes-frontières tout proches soient inaccessibles durant la nuit, selon Le Matin Dimanche. Le but est de limiter la criminalité transfrontalière. Car depuis l’an dernier, les vols ont augmenté dans la région. En 2015, neuf cambriolages ont été enregistrés dans le seul village d’Astana, situé à un kilomètre de l’Italie. Il y a cinq postes-frontières dans les environs, mais la police met une demi-heure pour arriver sur place. Un paradis pour les voleurs ambulants. La pétition a été envoyée samedi officiellement au Conseil fédéral.

Schweiz am Sonntag: L'industrie suisse est menacée par un manque d'ouvriers qualifiés. Dans les branches techniques, il y a davantage de travailleurs de la génération baby-boom qui partent à la retraite que de jeunes qui se lancent dans de nouvelles carrières. Environ 100'000 ouvriers vont quitter le marché du travail dans les cinq prochaines années, indique Hans-Hess, président de Swissmem, à la Schweiz am Sonntag. Le président du groupe pharmaceutique Roche Christoph Franz parle même de 300'000 nouveaux retraités. Les diplômés suisses ne pouvant à eux seuls remplir les trous, tous deux comptent sur les immigrés et les frontaliers.

NZZ am Sonntag: Quelques jours avant que le Conseil des Etats aborde la loi sur le renseignement, mercredi, le ministre des affaires étrangères Didier Burkhalter défend dans la NZZ am Sonntag un renforcement de la lutte contre l'espionnage. 'La Suisse possède des moyens, mais pas encore assez', assure-t-il. 'Elle a besoin des personnes les plus compétentes, du meilleur savoir-faire et de la plus efficace des préventions', ajoute le conseiller fédéral. Même si la sécurité absolue n'est pas possible: 'on ne peut pas tout éviter', admet M. Burkhalter. Les discussions entre l'Iran et les puissances occidentales à Lausanne sur le nucléaire iranien ont été mises sur écoute, révélait-on la semaine dernière encore.

NZZ am Sonntag: Quiconque jette son sac à ordures ménagères dans la rue trop tôt pourrait, selon un nouveau projet de loi sur le littering, écoper d'une amende allant jusqu'à 20'000 francs, signale la NZZ am Sonntag. De son côté, l'Office fédéral de l'environnement (OFEV) veut renforcer la gestion des déchets légers à un moment ou dans des lieux inappropriés en la punissant jusqu'à hauteur de 300 francs. Il est encore trop tôt pour dire si l'idée va vraiment faire son chemin jusqu'au Parlement. Interrogés, plusieurs élus de partis bourgeois se montrent sceptiques.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus