Dizaines de milliers de visiteurs à la foire aux oignons à Berne

Le coup d'envoi de la traditionnelle foire aux oignons à Berne, qui se déroule le 4e lundi ...
Dizaines de milliers de visiteurs à la foire aux oignons à Berne

Dizaines de milliers de visiteurs à la foire aux oignons à Berne

Photo: KEYSTONE/ANTHONY ANEX

Comme chaque année, des dizaines de milliers de personnes ont afflué lundi à Berne à l'occasion de la traditionnelle foire aux oignons. Environ 51 tonnes d'oignons ont été proposées à la vente sur les stands, soit trois tonnes de plus que l'an dernier.

Les premiers marchands de la région sont arrivés dès 03h00. Les odeurs de pain à l'ail, de gâteaux aux oignons et de vin chaud se sont répandues dès l'aube dans les rues basses de la capitale. La manifestation a lieu chaque 4e lundi du mois de novembre.

Sur les 590 stands dans la ville fédérale, 145 vendaient des oignons sous toutes les formes. Par rapport à l'an dernier, l'on comptait 40 stands de moins. Les autorités communales avaient décidé d'en réduire le nombre sur la Place fédérale pour des raisons de sécurité.

Plus d'espace entre les stands signifie davantage de sécurité lors d'un mouvement de foule. Plusieurs voies d'accès du centre-ville étaient fermées au trafic par des blocs de béton comme lors des précédentes éditions. La police marquait sa présence avec des patrouilles à pied.

Cars et trains spéciaux

Plus d'une centaine de cars et de nombreux trains spéciaux ont déposé des milliers de visiteurs dans la ville fédérale. Au fil des heures, il était devenu de plus en plus difficile de se frayer un chemin tant la foule était dense.

La quantité record d'oignons mis en vente remonte à 2014 avec 60 tonnes. La manifestation n'est depuis longtemps plus consacrée aux seuls oignons. La majorité des stands proposent d'autres légumes, des habits, des jouets, des bijoux ou des objets en céramique.

Les origines du Zibelemärit remontent au milieu du 19e siècle: les femmes de paysans du Seeland apparaissaient alors avec des oignons après la foire de la Saint-Martin à Berne. Depuis 2011, ce marché est inscrit sur la liste des traditions vivantes de Suisse.

/ATS
 

Actualités suivantes