Dominique Warluzel ne veut plus être en détention provisoire

L'ancien avocat Dominique Warluzel a demandé lundi sa libération provisoire auprès de la justice ...
Dominique Warluzel ne veut plus être en détention provisoire

Dominique Warluzel ne veut plus être en détention provisoire

Photo: Keystone

L'ancien avocat Dominique Warluzel a demandé lundi sa libération provisoire auprès de la justice genevoise. Prévenue de tentative de meurtre, l'ex-star du barreau se trouve en détention provisoire depuis début janvier.

L'information, révélée par la Tribune de Genève, a été confirmée par le porte-parole de la justice genevoise, Vincent Derouand. Le Ministère public à désormais 72 heures pour émettre un préavis sur la demande de libération formulée par la défense de Dominique Warluzel.

Le Tribunal des mesures de contrainte devra ensuite prendre une décision sur la base des éléments fournis par les deux parties à la procédure. En principe, le tribunal ne devrait pas se prononcer avant la semaine prochaine.

Dominique Warluzel, victime d'un grave accident vasculaire cérébral (AVC) début 2013, est aujourd'hui fortement diminué, tant sur le plan physique que psychique. Vu son état, il se trouve détenu actuellement au quartier cellulaire des Hôpitaux universitaires de Genève (HUG).

Selon la Tribune de Genève, le célèbre avocat devrait être transféré, en cas de libération, à la clinique de la Colline. Le défenseur de Dominique Warluzel, Pascal Maurer, avait fait savoir, mi-janvier, que l'état de santé de son client s'était détérioré depuis sa détention et qu'il devait au plus vite pouvoir bénéficier d'un milieu médicalisé pour pouvoir soigner au mieux sa maladie.

Dominique Warluzel est accusé d'avoir mis en danger la vie d'une femme lors d'une dispute avec elle, dans une suite de l'hôtel de La Réserve, en tirant un coup de feu avec un revolver.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus