Doris Leuthard passe le pied d'éléphant à Simonetta Sommaruga

Pied d'éléphant, labyrinthe et champagne ont accompagné vendredi le changement de patronne ...
Doris Leuthard passe le pied d'éléphant à Simonetta Sommaruga

Doris Leuthard passe le pied d'éléphant à Simonetta Sommaruga

Photo: KEYSTONE/MARCEL BIERI

Pied d'éléphant, labyrinthe et champagne ont accompagné vendredi le changement de patronne au Département de l'environnement, des transports, de l'énergie et de la communication. Doris Leuthard a remis vendredi symboliquement son département à Simonetta Sommaruga.

La démocrate-chrétienne a chaleureusement embrassé la socialiste dans son nouveau bureau avant de lui remettre deux clés. L'une est une ancienne clé du bâtiment, l'autre un héritage de l'ancien conseiller fédéral Leon Schlumpf qui servirait à ouvrir un coffre-fort avec des dossiers secrets. Doris Leuthard a toutefois avoué qu'elle ne l'avait jamais trouvé.

L'Argovienne a ensuite donné à sa successeure des objets emblématiques de ses nouvelles tâches. Reçu en 2010 des mains de son prédécesseur Moritz Leuenberger, un plan de pied d'éléphant resplendissant doit aider la socialiste à penser à long terme et de manière durable. La nouvelle ministre devra aussi avoir une peau d'éléphant de temps en temps, a averti la sortante.

Dans le labyrinthe

Le jeu de société 'Labyrinthe' permettra à la Bernoise de s'entraîner durant les fêtes sur les sujets liés en transports qu'elles moins suivis que les autres du Département lorsqu'elle était encore parlementaire. 'Toute la Suisse sera à ta disposition', a relevé Doris Leuthard en lui souhaitant de ne pas se perdre dans le labyrinthe et de toujours trouver des sorties.

Un bouquet de roses a complété la remise de témoin d'un 'super département' où l'Argovienne s'est efforcée de ne pas laisser de cadavre dans le placard. Simonetta Sommaruga a ensuite été invitée à boire une flûte de champage avec les chefs d'offices de son nouveau dicastère.

Jeudi déjà

Cette petite cérémonie clôt la ronde des remises de clés symboliques entamée jeudi. Simonetta Sommaruga avait alors remis les rênes du Département de justice et police à la libérale-radicale Karin Keller-Sutter en trinquant avec elle dans son bureau après lui avoir offert un mobile, symbole d'équilibre à trouver sur des dossiers délicats.

Guy Parmelin avait passé le témoin à la démocrate-chrétienne Viola Amherd le matin. La première cheffe de la défense, de la protection de la population et des sports de l'histoire suisse a été gâtée par le ministre UDC: outre une grosse clé, elle a reçu un livre illustré sur les places d'armes, un bouquet de fleurs et une raquette de tennis pour le sport, mais qui 'peut servir à autre chose aussi'.

Johann Schneider-Ammann avait innové au Département de l'économie, de la formation et de la recherche en faisant éditer sur une imprimante 3D une clé pour Guy Parmelin. L'ancien agriculteur vaudois a promis qu'il n'oublierait pas le leitmotiv 'jobs, jobs, jobs' du Bernois et lui a présenté ses meilleurs voeux de retraite en lui remettant un plateau en bois en forme de vache à cornes avec un couteau présentant le panorama alpin visible du Palais fédéral.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus