Dubochet et de nombreux marcheurs à Genève pour la santé pour tous

Le Prix Nobel de chimie vaudois Jacques Dubochet affiche son soutien à l'OMS et à la santé ...
Dubochet et de nombreux marcheurs à Genève pour la santé pour tous

Dubochet et de nombreux marcheurs à Genève pour la santé pour tous

Photo: KEYSTONE/MARTIAL TREZZINI

Le Prix Nobel de chimie vaudois Jacques Dubochet affiche son soutien à l'OMS et à la santé pour tous. Il s'est joint dimanche matin à Genève à des milliers de marcheurs et coureurs venus du monde entier pour affirmer l'importance de l'activité physique.

'Toutes les bonnes idées que j'ai eues, je les ai eues en faisant d'autres activités', raconte à l'ats le scientifique vaudois. Il dit avoir longtemps pratiqué la course à pied, notamment avec ses collègues chercheurs. Aujourd'hui encore, il accomplit quelques foulées chaque matin 'dans le jardin voisin'.

Des millions de personnes peuvent éviter des maladies non transmissibles grâce à l'activité physique, souligne le directeur général de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) Tedros Adhanom Ghebreyesus. La rencontre de dimanche, organisée pour les 70 ans de l'organisation et avant l'Assemblée mondiale de la santé dès lundi à Genève, sera reconduite chaque année.

'En faire une culture'

'Nous devons en faire une culture', insiste M. Tedros, venu avec sa fille de onze ans. Elle-même dit aussi 'l'importance' de relayer dans le monde cet appel à l'activité physique.

Chaque pays est invité à organiser sa propre marche. Le développement de sociétés en bonne santé contribue 'au seul objectif, celui de la santé pour tous', ajoute M. Tedros.

M. Dubochet est, lui, venu 'pour l'OMS'. Il a répété son message d'opposition au contrôle des recherches par les brevets de l'industrie pharmaceutique. Et son attachement à une distribution des avancées scientifiques 'pour tous', comme un 'droit de l'homme'.

Aussi bien la lutte contre le réchauffement climatique que la santé doivent être considérées comme des 'biens publics' qui dépassent la Suisse, selon M. Dubochet. D'où cet engagement auprès d'une organisation internationale qui exploite les avancées médicales pour 'le bien-être de tous', dit-il.

Gebrselassie parmi les participants

Mais pour la Suisse, ces deux dimensions ne doivent pas être dissociées. La marche de 3 km comme les deux trajets de course sur 5 et 8 km étaient pensés pour faire le lien entre la Genève internationale, celle de la santé et la Genève locale.

'Il faut montrer à la communauté locale l'importance de ce qu'on fait ici', estime l'ambassadeur suisse à l'ONU Valentin Zellweger qui a participé à la marche aux côtés du Prix Nobel et de M. Tedros. Les coureurs ont eux pu apprécier la foulée du multiple champion olympique et champion du monde Haile Gebrselassie, éthiopien comme le directeur général de l'OMS.

'La santé est plus que tout', relève-t-il. 'C'est un grand message pour le reste du monde' de se rassembler pour défendre l'importance de l'activité physique deux à trois fois par semaine, ajoute-t-il. Surtout dans une société où la population vit de plus en plus en ville.

M. Tedros lui aussi tente d'alimenter cette activité au quotidien. Il dit monter tous les jours à pied jusqu'à son bureau au sommet du bâtiment de l'OMS.

/ATS
 

Actualités suivantes