EPFZ: extraire l'eau de l'air ambiant sans apport d'énergie

Des chercheurs de l'EPFZ ont développé un appareil permettant d'extraire l'eau de l'air ambiant ...
EPFZ: extraire l'eau de l'air ambiant sans apport d'énergie

EPFZ: extraire l'eau de l'air ambiant sans apport d'énergie

Photo: EPFZ/Iwan Hächler

Des chercheurs de l'EPFZ ont développé un appareil permettant d'extraire l'eau de l'air ambiant sans apport énergétique. Il serait adapté à des régions proches de la mer où l'humidité de l'air est suffisante, selon ces travaux publiés dans la revue Science Advances.

Un demi-milliard de personnes dans le monde vivent dans des endroits où l'eau manque. Or l'atmosphère est un énorme réservoir d'eau douce, a indiqué mercredi l'Ecole polytechnique fédérale de Zurich (EPFZ) dans un communiqué.

L'équipe d'Iwan Hächler, du Laboratoire de thermodynamique, a développé une vitre capable de se refroidir sans consommer d'énergie et sur laquelle l'humidité de l'air se condense avant de tomber dans un récipient. Des tests menés sur un toit de la haute école zurichoise par conditions idéales - peu de vent, peu de soleil, beaucoup d'humidité - ont permis de recueillir un demi-décilitre d'eau à l'heure par mètre carré de surface.

La vitre est un sandwich de différentes couches de métal et de polymères qui possède la propriété d'évacuer la chaleur. Protégée du soleil par un écran, elle se maintient environ 15 degrés au-dessous de la température ambiante.

Le dispositif ne nécessite pas de matériaux chers ou rares, a indiqué M. Hächler à Keystone-ATS. Il serait particulièrement adapté à des régions proches de la mer et en manque d'eau comme l'Inde, l'Arabie Saoudite ou Israël, selon lui. Dans les pays d'Afrique au sud du Sahara en revanche, l'air est trop sec.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus