EPFZ: structures en origami basées sur les ailes de perce-oreille

Des chercheurs zurichois et américains sont parvenus à fabriquer des structures complexes en ...
EPFZ: structures en origami basées sur les ailes de perce-oreille

EPFZ: structures en origami basées sur les ailes de perce-oreille

Photo: ETH Zürich/Peter Rüegg

Des chercheurs zurichois et américains sont parvenus à fabriquer des structures complexes en origami par impression 3D. Ils ont notamment reproduit la structure complexe des ailes du perce-oreille, ainsi qu'ils le rapportent dans la revue Science.

Le perce-oreille détient un record dans le règne animal, avec ses ailes dix fois plus grandes ouvertes que repliées. Même s'il ne les utilise pratiquement pas, sauf pour planer, elles lui offrent une surface portante exceptionnelle tout en lui permettant lorsqu'elles sont rentrées sous ses élytres de se faufiler dans d'étroits tunnels sans les endommager.

Une autre particularité de cette aile est qu'elle est stable à l'état ouvert sans que l'insecte ait besoin de mobiliser de la force musculaire, a indiqué l'Ecole polytechnique fédérale de Zurich (EPFZ) dans un communiqué. Elle se replie en outre d'un simple clic, sans effort.

L'équipe de Jakob Faber à l'EPFZ, avec des confrères américains de la Purdue University, a réalisé une simulation informatique de ces ailes. Elles dépassent de loin les réalisations en origami, notamment du fait que leurs plis sont élastiques, ont-ils observé. Constitués de résiline, une protéine extrêmement souple, ils peuvent servir soit à tirer, soit à pousser, parfois même les deux.

Sur cette base, les scientifiques sont parvenus à reproduire l'aile dans une imprimante 3D multimatériaux. Comme l'original, elle est stable à l'état ouvert et se replie simplement en la tapotant légèrement.

Les chercheurs ont également fabriqué d'autres éléments de plus grande taille, notamment une pince qui se referme toute seule. Ils songent d'ores et déjà à d'autres applications, comme des tentes ou des cartes géographiques qui se replieraient sans effort.

Des débouchés sont aussi envisagés dans l'électronique pliable ou le domaine spatial, avec des voiles solaires pour satellites, par exemple.

https://www.youtube.com/watch?v=-lAxU9wi9g4

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus