Eglise d'Herzogenbuchsee (BE): dégâts estimés à plus d'un million

Les pompiers ont refroidi les dernières braises après l'incendie qui s'est déclaré la veille ...
Eglise d'Herzogenbuchsee (BE): dégâts estimés à plus d'un million

Eglise d'Herzogenbuchsee (BE): dégâts estimés à plus d'un million

Photo: Keystone

Les pompiers ont refroidi les dernières braises après l'incendie qui s'est déclaré la veille de Noël dans l'église réformée d'Herzogenbuchsee (BE). L'un d'eux a été blessé en combattant les flammes. Les dégâts sont estimés à plus d'un million de francs.

Avant de lever toute surveillance du site jeudi matin, les pompiers sont encore intervenus durant la nuit pour éliminer deux petits amas de braises détectés par les caméras thermiques. La police cantonale bernoise a également mis un terme à ses opérations visant à sécuriser la zone d'accès à l'église réformée. L'enquête se poursuit néanmoins afin de faire la lumière sur les causes de l'incendie.

Le feu a pris mardi vers 08h00. A midi, le sinistre était apparemment sous contrôle, mais les flammes se sont ravivées en soirée pour une raison inconnue, conduisant à la chute d'une partie de la pointe en bois et en cuivre du clocher et à l'apparition d'un trou béant dans le toit de la nef. Suite à cet incident, les pompiers ont retiré jeudi matin l'intégralité de la pointe.

Les cloches de l'église sont intactes, a déclaré à Keystone-ATS Rolf Habegger, administrateur communal. Quant à l'orgue, il a été endommagé par l'eau lors du combat contre l'incendie et doit être complètement démonté. Un toit temporaire est aussi en construction afin de prévenir tout nouveau dégât des eaux dans la nef. L'accès à l'église est fermé jusqu'à nouvel ordre.

Un pompier blessé

Mis à part un pompier, qui a dû recevoir des soins sur place lors de cette longue intervention, personne d'autre n'a été blessé, selon la police. Les habitants des deux maisons temporairement évacuées ont pu regagner leur foyer.

Interrogé par Keystone-ATS, Marc Häusler, préfet de l'arrondissement de Haute-Argovie dans le canton de Berne, a détaillé l'incendie: 'le problème, c'est qu'on ne pouvait pas combattre les flammes sur la pointe de l'église', expliquait-il mercredi. 'Les pompiers ont eu du mal à percer des trous dans le cuivre pour y faire passer l'eau d'extinction. Ils ont donc décidé de laisser le clocher brûler.'

'Une partie du clocher est malheureusement tombé sur la poutraison', endommageant le toit, stable à l'heure actuelle, de cette église datant de 1728. Au total, les dégâts dépassent le million de francs, selon la police cantonale bernoise et la préfecture.

Incendie compliqué

L'objectif principal des quelque 80 pompiers sur place mardi matin était d'éviter une propagation des flammes au voisinage. Cela dans des conditions spécialement difficiles, avait précisé un porte-parole des pompiers. L'accès à l'édifice était très limité, empêchant par exemple l'autopompe de l'atteindre directement.

Afin de prévenir des dégâts. des hommes de la protection civile et des volontaires ont mis à l'abri une partie du mobilier et autres bien culturels sis dans l'église. En attendant qu'ils retrouvent leur place et que le temple soit à nouveau accessible aux fidèles, les cultes et autres manifestations se déroulent dans la maison de paroisse.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus